Archives TC Media Ces regroupements s'inspireraient des nombreux projets d’appropriation citoyenne de l’espace public en cours, tels que le Programme de ruelles vertes

L’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie veut encourager la participation de ses citoyens au processus démocratique en créant des comités citoyens, une première à Montréal.

Ces regroupements s’inspireraient des nombreux projets d’appropriation citoyenne de l’espace public en cours, tels que le Programme de ruelles vertes, la campagne de verdissement «Faites comme chez vous!» ou encore les récents projets de codesign urbain.

«Nous proposons une petite révolution en matière de démocratie participative, indique le maire de l’arrondissement, François W. Croteau. Ces comités, permanents et constitués de façon complètement volontaire, donneront la chance aux citoyens de prendre des décisions sur les enjeux de proximité.»

Les comités de quartier auront pour objectif de déposer des recommandations au Conseil d’arrondissement, et ce, dans toutes les sphères d’activité qui concernent le milieu de vie incluant la culture, les sports, les activités de la voirie, le développement social ou encore à l’aménagement du territoire. Conformément à cette initiative, le Conseil aura l’obligation de consulter et de faire participer les comités de quartier.

«Quand viendra le temps de refaire une rue, d’aménager un parc ou une place publique, d’instaurer des mesures d’apaisement de la circulation ou de prendre toute autre décision, les comités de quartier concernés seront systématiquement invités à prendre part au processus décisionnel», ajoute le maire.

Toutes les modalités concernant la formation des comités de quartier seront dévoilées en début d’année 2017.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus