Gracieuseté Les figurines ont été retrouvées par les employés de l'arrondissement en août lors des travaux de démolition de l'ancien kiosque à musique.

L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie est à la recherche d’un citoyen qui aurait perdu deux objets d’une grande valeur sentimentale.

Deux figurines en porcelaines représentant des mariés ont été retrouvées cet été dans les murs du kiosque à musique du parc Molson, où elles s’y sont retrouvées enfermées pendant plus de 25 ans.

L’énigmatique résident s’était présenté quelques jours plus tôt aux employés de la ville qui s’apprêtaient à démolir le petit bâtiment construit en 1929 pour les informer qu’il avait perdu les précieuses statuettes dans un trou de ventilation il y a un quart de siècle.

De façon inespérée, les ouvriers ont bel et bien découvert les figurines, mais il leur est impossible de les remettre à leur propriétaire, celui-ci n’ayant ni laissé de nom, d’adresse ou de numéro de téléphone.

«Je les ai gardées dans mon bureau à l’arrondissement, assure Jean-François Mathieu, gestionnaire immobilier pour l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie. Elles ont été conservées en bon état dans les murs du kiosque. La tête de la mariée a été trouvée cassée, mais nous l’avons recollée.»

Malgré le fait que l’histoire ait rejoint des milliers de personnes sur les réseaux sociaux en quelques heures, lundi matin personne n’avait réclamé les objets.

«L’arrondissement invite donc le citoyen à communiquer avec lui sur sa page Facebook par message privé», informe Marie-Michèle Tremblay, gestionnaire de communauté pour Rosemont – La Petite-Patrie.

Les élus de l’arrondissement avaient approuvé en juin 2016, après deux années de réflexion, un budget 527 000 $ pour effectuer la réfection du kiosque à musique du parc Molson, patrimoine emblématique du quartier.

Les figurines ont été retrouvées par les employés de l'arrondissement en août lors des travaux de démolition de l'ancien kiosque à musique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!