Emmanuel Delacour/TC Media L'édifice de BAnQ de la rue Holt possède une impressionnante quantité des documents d'archives.

Il sera plus facile aux citoyens de consulter des archives audiovisuelles grâce à l’achat de matériel sophistiqué.

Selon un récent appel d’offres, un nouvel atelier audiovisuel, qui permettra de numériser les collections audio et vidéo contenues dans ses collections et ses fonds d’archives, verra bientôt le jour dans l’édifice Bibliothèque et Archives nationales du Québec – La Petite-Patrie.

La numérisation permettra d’accéder à des contenus qui présentent un défi de consultation à cause, par exemple, de l’obsolescence des lecteurs ou de la difficulté d’en assurer l’entretien.

En effet, l’immeuble sur la rue Holt, dans Rosemont – La Petite-Patrie, possède un très grand nombre de documents audiovisuels, sur une multitude de supports, et provenant de toutes les époques.

«La numérisation des supports audiovisuels vise à la fois une meilleure diffusion des contenus difficilement accessibles, mais aussi la conservation du contenu, explique Claire-Hélène Lengellé, responsable des relations média chez BAnQ. Par exemple, certaines cassettes vidéo comme les U-Matic ont déjà plus de 40 ans et montrent des signes de dégradation des bandes magnétiques, notamment par hydrolyse (dégradation chimique des polymères où la couche d’oxyde métallique se détache du support).»

Cette dernière affirme que le transfert du contenu des cassettes U-Matic par la numérisation dans les prochaines années est essentiel, car ce qui s’y trouve pourrait être perdu.

Les supports vidéo qui pourront être numérisés sont ceux qu’on retrouve le plus fréquemment dans les collections et les fonds d’archives de BAnQ : U-Matic/U-Matic SP, VHS/S-VHS, Vidéo 8 mm, Video Hi8, Betamax, Betacam.

L’achat d’équipements et l’embauche d’employés spécialisés pour réaliser ce mandat sont réalisés grâce aux mesures du Plan culturel numérique du Québec.

Préparé en collaboration avec le réseau d’organismes et de sociétés d’État affiliés au Ministère ainsi qu’avec les acteurs du milieu culturel et du secteur des communications, ce plan prévoit un investissement de 110 M$, réparti sur 7 ans et vise à aider les milieux culturels à investir le monde du numérique.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!