Google La place Hector Prud'homme pourrait être le lieu d'activités tout l'été grâce au financement d'Aller-retour.

Le député solidaire de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois, a complété avec son équipe la deuxième partie de son expérience en démocratie participative en accordant 15 000$ à six organismes de Rosemont – La Petite-Patrie.

Que ce soit pour verdir le quartier, pour donner accès à ses résidents à des initiatives culturelles ou pour leur permettre de mieux manger, les citoyens ont choisi de nouveaux projets dans le cadre d’Aller-retour, dont l’objectif est de financer des actions locales bénévoles.

Parmi ceux-ci, l’Oasis Bellechasse, soutenue par l’organisme Solon, vise à transformer la place Hector Prud’homme, un petit parc situé à l’intersection des rues de Bellechasse et Saint-Hubert, en un espace de détente.

«Dans la démarche de nos milieux de vie, plusieurs personnes ont identifié un manque de verdure dans le secteur. Elles ont choisi ce lieu, qui se trouve dans une zone fréquentée par les piétons et les cyclistes, mais qu’elles considèrent comme sous-utilisé», explique Gabrielle Van Durme, collaboratrice chez Solon.

Avec un financement de 3000$ provenant du budget du député, ceux-ci espèrent pouvoir convaincre les élus de l’arrondissement de leur permettre d’aménager durant la saison estivale des activités en agriculture urbaine, en arts et en environnement afin d’encourager les rencontres ponctuelles entre les citoyens et leur donner une aire de repos.

Un autre 3000$ a été accordé pour organiser des ateliers de cuisine collective pour les enfants et parents du quartier. C’est l’organisme l’Oasis des enfants de Rosemont, qui est à l’origine de l’initiative, qui permettra d’offrir deux séances par mois pendant six mois, lors desquelles des plats seront préparés en groupe.

«Cela va assurer que les gens puissent se rassembler, apprendre à cuisiner et acquérir les bases d’une saine alimentation. Malheureusement, nous remarquons que parfois, certains enfants qui fréquentent les services de garde de l’Oasis n’ont pas de lunch. Plusieurs familles du quartier proviennent d’un milieu défavorisé», insiste Andrée-Anne Leriche Jacques, coordonnatrice pour l’organisme.

Les autres projets incluent une ruelle verte portée par la Société de développement environnemental de Rosemont, une discothèque adaptée aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle pour les Compagnons de Montréal, l’acquisition de livres éducatifs pour les 0-12 ans par l’organisme Halte la Ressource et le financement de l’Espace la Risée, un théâtre de quartier.

Aller-retour
La démarche Aller-retour a été l’occasion pour l’élu de Québec solidaire de verser un total de 30 000$ de son budget discrétionnaire à différents organismes lors de deux consultations, une ayant eu lieu en décembre 2017, et la plus récente le 12 mars dernier. En tout, ce sont près de 350 citoyens de la circonscription qui se sont rassemblés à ces deux moments pour donner leur aval à certains projets proposés par les organismes à but non lucratif locaux.

«C’est une réflexion que j’ai eue lorsque je suis arrivé en poste [le 29 mai 2017]. Je me suis demandé comment je pourrais approfondir la démocratie participative dans Gouin, pour que les gens n’aient pas à se prononcer seulement une fois au quatre ans lors des élections. Je voulais redonner du pouvoir aux citoyens», affirme M. Nadeau-Dubois.

Si 40% de son budget de soutien à l’action bénévole, totalisant 80 000$ cette année, est allé dans ce «projet laboratoire», le reste sera accordé à d’autres organismes qui comptent depuis plusieurs années sur cette aide financière récurrente de la part du député de Gouin.

«Je m’attends à ce que l’on améliore la formule d’année en année. Le pourcentage pourrait éventuellement changer», souligne-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!