Emmanuel Delacour La limite de vitesse passera à 30 km/h dans les secteurs à proximité des écoles et des parcs.

Les automobilistes devront lever le pied dès le mois d’août, puisque l’Arrondissement réduira alors la vitesse maximale permise sur la rue Saint-Denis et sur le boulevard Saint-Joseph.

Les élus en avait fait l’annonce en 2016: les véhicules ne pourront plus circuler à plus de 40 km/h sur ses artères et à plus de 30 km/h à proximité de parcs et d’écoles.

C’est un premier pas en cette direction qui a été fait par Rosemont – La Petite-Patrie lors de son conseil d’Arrondissement du 4 juin, puisque l’administration a voté en faveur d’une ordonnance modifiant la limite de vitesse permise sur le boulevard Saint-Joseph, entre D’Iberville et Pie-IX et sur la rue Saint-Denis, entre Jean-Talon et des Carrières.

Si les conducteurs peuvent certainement s’attendre à une période de grâce avant que cette mesure soit instaurée, ceux-ci devraient pouvoir commencer à apercevoir la nouvelle signalisation sur ces artères dès le mois d’août.

L’Arrondissement prévoit aussi la mise en place d’un plan de communication afin que les citoyens soient informés de ces changements.

Les élus entendent ainsi réduire les accidents avec décès et accidents graves sur les artères de Rosemont – La Petite-Patrie.

En effet, selon une étude de la Fondation pour la sécurité routière (Foundation for traffic safety) de l’Association américaine des automobilistes, une diminution de la vitesse réduit le nombre d’accidents. À 50 km/h, le taux de décès d’un piéton est de 25 %. À 40 km/h, le taux de décès est de 10 %.

D’autres ruelles fermées aux véhicules
Encore une fois cette année, plusieurs citoyens ont demandé à ce que l’on pose des entraves à la circulation dans leur ruelle, afin d’y améliorer la sécurité.

Avec l’accord de l’Arrondissement, ce sont quatre voies qui feront obstruction partielle à la circulation véhiculaire avec des aménagements floraux.

Toute demande citoyenne de fermeture partielle d’un accès d’une ruelle doit respecter certains principes. Entre autres, le comité de ruelle requérant l’obstruction d’un ou de plusieurs accès de leur ruelle doit préalablement obtenir l’appui d’au moins 51 % des citoyens riverains ainsi qu’un taux de répondants d’au moins 75 % pour déposer leur requête à l’Arrondissement.

Selon l’Arrondissement, près de la moitié des ruelles vertes réalisées depuis 2012 ont demandé une fermeture partielle à la circulation automobile, soit un peu plus de 50.

De plus, depuis l’an dernier, les citoyens peuvent faire une demande de fermeture partielle sans que le projet ne soit lié à un projet de ruelle verte. Ainsi, six ruelles ont été partiellement fermées en 2017.

Les ruelles qui obstrueront la circulation automobile
1. Ruelle localisée à l’est de la 9e avenue entre les rues Dandurand et Masson.

2. Ruelle localisée à l’est de la 12e avenue entre les rues Dandurand et Masson.

3. Ruelle localisée à l’est de la 17e avenue entre les rues Dandurand et Masson.

4. Ruelle localisée à l’est de la rue Chambord entre les rues Bélanger et Saint-Zotique Est.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!