L’Éco-quartier Villeray tente de convaincre les cafés du quartier de troquer leurs gobelets jetables pour des contenants réutilisables et consignés afin de diminuer «notre empreinte environnementale».

L’idée s’inspire de l’initiative du café Oui Mais Non. Installé depuis 3 ans sur la rue Jarry Est, le café a décidé de réduire ses déchets en mettant à disposition de ses clients des gobelets réutilisables, en échange d’une consigne.

«Le consommateur paye son contenant à l’achat d’un café. Il peut le garder ou le ramener pour se faire rembourser sa consigne», explique Thierry Sénécal, le responsable de l’Éco-quartier Villeray qui souhaite voir cette initiative s’étendre dans le quartier.

D’ailleurs, selon M. Sénécal, les personnes qui n’utilisent pas de tasses lavables ne le font pas, parce qu’elles les oublient à la maison. «Un problème que viendrait résoudre ce système de consigne».

Sondage en cours

Du petit commerce local aux chaînes comme Starbucks, déjà 22 cafés ont été approchés pour participer à ce projet.

«Notre démarche est inclusive. Même si tous ne pourront pas nécessairement y adhérer pour différentes raisons, ils pourront prendre part aux réflexions et seront sensibilisés à la cause», ajoute M. Sénécal.

Le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements, et M. Sénécal se donne jusqu’à la fin de l’année pour «trouver le concept le plus gagnant pour ne pas alourdir les commerçants» et choisir un format de contenant qui soit identifiable et reconnaissable par tous dans le réseau de cafés participants.

«Il faut aussi déterminer le juste prix que les clients seraient prêts à payer pour ces gobelets», précise-t-il.

Dans ce sens, l’Éco-quartier cherche également à mieux connaître les habitudes de consommation des habitants au travers d’un sondage actuellement disponible en ligne et dans les cafés du quartier.

«Nous avons eu 300 réponses en quelques jours à peine», partage M. Sénécal, qui ne s’attendait pas à un tel engouement et pense que les premiers gobelets consignés feront leurs apparitions dans les cafés début 2018.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!