Archives Métro Marc Bergevin, directeur général du Canadien

2016 aura été très prolifique en matière de dire n’importe quoi. Voici donc les 10 meilleures citations sportives de l’année!

• La fois où Gilbert Delorme avait une roue au haut du corps: «Tout le monde, tout le monde met la roue à l’épaule, comme on dit.»

• La fois où Alex Tagliani nous a parlé de ses pratiques sexuelles: «Ça m’a donné le coup de pouce dans le derrière pour dire, j’irai plus faire ce genre de sacrifice là.»

• La fois où Guy Carbonneau s’est dissocié de Max Pacioretty, ou pas: «Max a une personnalité, tout le monde a une personnalité. Moi, je suis un peu comme ça non plus.»

• La fois où Georges Laraque s’est rendu compte que la gorge, c’était dans la cou: «Il voulait 4 M$ par année, les Hawks pouvaient pas lui donner ça. Y étaient pris la gorge au cou.»

• La fois où Marc Bergevin parlait un peu trop le franglais: «Quand t’as un jeune défenseur là, ta lèche est courte. C’est normal. Un PK, un Markov, la lèche est plus grande, c’est normal. T’as un plus grand, un biggest sample to voir c’qui font.»

«Y est épais. C’t’un gros joueur de hockey, alors l’épaisseur du joueur est vraiment intéressante.» – Marc Bergevin, qui disait les vraies affaires.

• La fois où Patrick Lalime voyait trop bien: «On le voit très invisible jusqu’à maintenant.»

• La fois où Michel Therrien s’inspirait de l’avenir: «Faut pas t’oublies. De toute façon, la devise du Québec, c’est «Je me souviens». Donc faut se souvenir du match de demain et apprendre de ce match-là.»

• La fois où Mario Tremblay nous a surpris: «Ça me surprendrait, mais je ne serais pas surpris.»

• La fois où Patrice Brisebois avait fini, mais pas vraiment: «À 4-0 là, ils ont donné tout ce qu’ils avaient à donner et regarde, ç’a failli fonctionner. Tant que c’est fini, c’est pas fini.»

Aussi dans Le Sportnographe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!