Ouf.

Et si on s’entendait pour dire que nous sommes tous prêts à «regarder de l’autre bord» pendant qu’il démissionne pour des motifs familiaux? Hein, pourquoi pas? Ça semble être une solution qui pourrait satisfaire tout le monde… Tu sacres ton camp et on fait comme si de rien n’était! Évidemment, il ne partira pas aussi facilement.

Gérald, Gérald, Gérald…

Faut-il vraiment attendre qu’il y ait des perquisitions partout, voire jusque dans les bureaux et les résidences de nos élus? Non, on ne peut pas descendre aussi bas! S’il vous plaît, un peu de décence pour les Mont­réalais. La corruption, les dons au parti, la ville qui a l’air aussi bien entretenue qu’une chiotte extérieure dans un camping à Kandahar… Ça, honnêtement, on s’en fout un peu. Ce qui est fait est fait. Probablement que tout cet argent puisé à même nos taxes est déjà dépensé ou bien enfoui dans des paradis fiscaux. Il reste que le pire est à venir…

Est-on vraiment obligé de se faire comparer à LAVAL? Vraiment? À LAVAL!!! Vous rendez-vous compte? S’il nous reste un soupçon de dignité, il faut que ça cesse! Ça dépasse vraiment les limites de l’acceptable.

Tant qu’à y être, on pourrait ouvrir un Fuzzy, se faire bronzer en gang avec des tatous de barbelés et se construire un Cosmodôme? Mieux, posons un immense abri Tempo à la grandeur de l’île et demandons à tous les citoyens de modifier leur voiture. Pas «jackée»? Ticket! Pas de néons sous la voiture? Ticket! Pas d’aileron? Ticket! Divaguons à un niveau plus élevé : changeons carrément le nom de Montréal pour Ed-Hardy-sur-le-Lac!

Gérald, Gérald, Gérald…

Une autre possibilité serait carrément la mise sous tutelle de la ville, avec le casse-tête géant que cela implique. Honnêtement, on sait tous que Montréal est difficilement gérable; débarrasser la ville des entrepreneurs et des fonctionnaires corrompus est déjà une tâche titanesque. Faire rentrer le provincial dans toute cette histoire… Au quotidien??? Suicidaire. Et pas juste pour le gouvernement qui le ferait. Ce serait surtout la pire stratégie pour Montréal et ses citoyens! La preuve qu’il leur est impossible de s’en sortir par leurs propres moyens. Non, non, on plonge! Pas besoin d’élections : combat dans la bouette ou le jello entre Team Codère et Louise Harel, et que le meilleur gagne. Point final.

Et si on oubliait nos idées farfelues… Peut-être que quelqu’un pourrait penser à une mesure décente pour une fois. Quelqu’un pourrait mettre ses culottes et vider son bureau afin de nous éviter l’humiliation d’une tutelle ou la honte de devenir Laval II. Quelqu’un pourrait démissionner et laisser cette ville respirer un peu d’air propre.

Gérald, Gérald, Gérald…

Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro.

Aussi dans Les Justiciers masqués :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!