Aujourd’hui est un grand pas pour le Métroscope. C’est la première fois que je parle d’une conspiration entourant la tragédie du 11 septembre 2001.

«On a fait exploser le World Trade Center le 11 septembre», aurait déclaré Malcolm Howard, un ancien agent de la CIA. Du moins, selon les quelques sites qui ont «sorti la nouvelle».

Surprise: c’est un copier/coller du même texte qui revient à chaque fois. C’est toutefois YourNewsWire (dont, ironiquement, le slogan est: Nouvelles. Vérité. Sans filtre.) qui est à l’origine de la rumeur.

Ce que le texte avance

  • M. Howard a travaillé à la CIA pendant 36 ans, il a été choisi par ses supérieurs pour détruire la WTC 7 à cause de ses connaissances en ingénierie;
  • L’opération s’appelait «New Century» et il fallait que lui et ses trois collègues prétendent que la démolition de l’édifice n’était pas prévue;
  • On parle encore de démolition contrôlée;
  • Tout le monde a pu être évacué à temps, «personne n’a été blessé dans le WTC»;
  • La BBC a annoncé l’événement 20 minutes avant qu’il ne se produise.

Vous verrez, si vous osez lire le texte, que tout ce qui est avancé n’est pas nouveau. Les accusations de démolition contrôlée, le reportage de la BBC en avance, le fait que personne n’a été blessé, sont toutes des rumeurs qui circulent depuis la tragédie. Comme par hasard, le témoignage de Malcolm Howard vient «confirmer» toutes ces théories du complot.

Je vous avertis, je ne démentirai pas ces conspirations. Ç’a été fait des centaines de fois et je ne suis pas experte en la matière. Ce que je peux faire, par contre, c’est de vous pointer tout ce qui cloche dans cette rumeur. Alors allons-y.

On va commencer par le début.

La source
YourNewsWire publie très, très souvent des fausses nouvelles. Il se spécialise en théorie du complot et en click-bait. Lorsqu’ils le peuvent, ses auteurs manipulent la vérité pour s’attirer le plus de clics possibles et se débarrasser de sa réputation de fake news. De plus, les sources citées sur le site proviennent de pages similaires… qui copient à leur tour les propos de YNW. Avez-vous dit objectivité?

La photo
On voit la photo d’un homme clairement mal en point, en jaquette d’hôpital. Il s’agirait de Malcolm Howard. Or, l’auteur du texte indique que les propos choquants ont été recueillis une fois qu’il était sorti de l’hôpital. Le «journaliste» ne l’a donc pas rencontré dans sa chambre. Étrange, donc, que la photo qui illustre son texte ait été prise dans un hôpital.

Encore plus douteux: vous remarquerez que toutes les informations inscrites sur le bracelet d’hôpital ont été brouillées (d’autres versions de l’image y ont photoshoppé le logo d’un site qui a repris le texte).

L’auteur
Baxter Dmitry. Je ne vous nommerai que quelques uns de ses articles. Vous jugerez par vous-même la pertinence de son propos. «Des milliers d’enfants migrant vers l’Angleterre envoyés dans un cercle de pédophiles en Australie», «Êtes-vous chrétien? Dieu n’approuve pas des vaccins», «Une recherche universitaire prouve que le sperme peut guérir la dépression chez les femmes», et, pour terminer: «Les Libéraux canadiens ont rendu la zoophilie légale: quels animaux sont le plus à risque?».

L’histoire
Tout comme Snopes, je n’ai pu trouver aucune trace d’un agent de la CIA nommé Malcolm Howard (ni Malcom, d’ailleurs, parce que les deux orthographes circulent).

La plus grosse «sonnette d’alarme», dans cette histoire, c’est qu’on ne nous fournit aucune source crédible. L’auteur n’indique pas s’il a recueilli les propos lui-même ou s’il utilise une source externe. Ça sent encore plus le «fabriqué de toutes pièces» que dans un entrepôt IKEA.

Soyez vigilants!

Mon ami l’Inspecteur viral a d’ailleurs fait un topo de cinq autres conspirations du 9/11 avant de quitter Métro. Ça vaut la peine d’y jeter un coup d’œil!


Suivez le Métroscope sur Twitter et Facebook

Aussi dans Métroscope :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!