Après avoir visité des mairies, des lieux de culte et des consulats, on s’est demandé dans quel type de cabanes nos maires d’arrondissement se logeaient…

Grâce aux documents disponibles à l’hôtel de ville, d’un accès à Google Street View et de pas mal de patience, voici donc la liste des plus belles maisons de nos maires.

 

Gérald
Tremblay

La belle résidence du maire, dans
l’arrondissement d’Outremont, est évaluée à 1M$ pour 334m2. En
comparaison avec les autres maires d’arrondissement,  c’est lui qui a la
cabane la plus chère. Il faut dire qu’avec un salaire de 162 000$, sa
retraite de député et ses succès passés dans le
privé, le maire ne doit pas avoir trop de problèmes pour boucler ses
fins de mois.

 

Marie Cinq-Mars
La mairesse d
e l’arrondissement d’Outremont
suit non loin avec  une demeure évaluée à 922 000$.  Elle et son mari
disposent de biens immobiliers avoisinant les 2,3M$ dans
l’arrondissement.

 

Claude
Dauphin

Le maire de l’arrondissement de Lachine arrive bon
troisième pour sa sympathique maison évaluée à 558 000$, qui est située
sur le bord de l’eau. Avec ses 1148 m2 (en comptant le jardin), on ne
doit pas trop s’y marcher sur les pieds!

 

Michael Applebaum
Le maire de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-NDG a une formation
d’agent immobilier. Pas étonnant qu’il se soit dégotté cette belle
adresse de 489 000$ (341m2) en face d’un parc. Même s’il s’agit d’un
jumelé (la partie de gauche), on est preneur!

 

Chantal
Rouleau

Magnifique, la maison patrimoniale qu’occupe en
partie la mairesse de l’arrondissement de
Rivière-des-Prairies-PAT.  C’est quand même étonnant
soit dit en passant que l’édifice soit évalué si peu cher.
Il est évalué à 372 000$ au rôle
d’évaluation. Le document précise que la bâtisse fait deux étages. Le
troisième niveau est un grenier… Peut-être celui qui
dispose de la plus belle fenêtre sur toute l’Île de Montréal.

Autres faits saillants :

Cinq maires ont déclaré ne posséder aucune propriété (pas même indirectement grâce à leur conjoint(e)).  On peut donc supposer qu’ils sont locataires. Pour Luc Ferrandez (Plateau-Mont-Royal), François Croteau (Rosemont), Luc Dorais (Sud-Ouest), cela n’est pas trop étonnant. Ce sont les plus jeunes des maires et ils viennent tout juste d’accéder à la fonction rémunératrice (quoique contraignante!) de maire d’arrondissement.

La mairesse de Villeray-Saint-Michel Parc-Ex, Anie Samson, n’a rien déclaré non plus à ce chapitre. De façon surprenante, c’est aussi le cas du maire de Verdun Claude Trudel, qui est pourtant maire  depuis plus de cinq ans.

***
MISE À JOUR (08/07/2011): Interrogée par courriel pour savoir si le maire de Verdun, Claude Trudel est locataire, la responsable des communications de l’arrondissement, Francine Morin, a donné cette réponse : «Le maire Claude Trudel est co-propriétaire avec son épouse d’un condo, résidence familiale qui n’a pas a être déclarée, tel qu’indiqué au formulaire.»

Pourtant l’article 357 de la section II de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités est claire : Le maire doit mentionner « l’existence d’intérêts pécuniaires qu’il a dans des immeubles situés sur le territoire de la municipalité et de la municipalité régionale de comté ou de la communauté métropolitaine». On s’en reparle!
***

2- Le maire de Montréal-Nord Gilles Deguire n’habite pas dans l’arrondissement qu’il dirige (rien ne l’y oblige).

3- Le Top 10

Gérald Tremblay (Montréal/Ville-Marie) : 1M$
Marie Cinq-Mars (Outremont) : 922 000$
Luis Miranda (Anjou) : 574 800 $
Claude Dauphin (Lachine) : 558 000$
Michael Applebaum (CDN-NDG) : 489 000$
Manon Barbe (Lasalle) : 434 500$
Alan DeSousa (Saint-Laurent) : 425 000$
Chantal Rouleau (RDP-PAT) : 372 000$)
Richard Belanger (Île-Bizard-Sainte-Geneviève) : 361 000$
Michel Bissonnet (Saint Léonard) : 299 800$

Richard Bergeron (chef de Projet Montréal), arriverait en 6e position quant à la valeur de sa propriété (436 200$), alors que Louise Harel (chef de Vision Montréal) ne figurerait qu’en 11e position (308 500$).

Aussi dans Montréal sous observation :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!