Getty Images/iStockphoto Aujourd'hui, il existe des couches lavables de toutes les couleurs qui sont également faciles d'entretien.

Je l’avoue publiquement : je suis de ceux qui ont choisi les couches lavables par conscience environnementale (et aussi parce que, honnêtement, il n’y a rien de plus distrayant, en congé de maternité, que de matcher la couleur des couches de son enfant aux vêtements qu’il porte!) Plus sérieusement, sachant qu’en moyenne, un enfant souillera quelque 6 500 couches jusqu’à la propreté, je ne me sentais pas à l’aise de laisser un tel héritage dans les dépotoirs.

Afin de sensibiliser le public à la cause, la Boutique Bummis organise le Grand Changement de couches lavables (GCCL) le 20 avril. Objectif : battre le record mondial de 8 251 couches lavables changées simultanément dans le monde l’année dernière. Quatre-vingt-treize bébés montréalais étaient présents en 2012; 120 sont attendus cette année.

Par la même occasion, une collecte de couches lavables usagées est organisées. Les dons iront à l’association Cloth for a Cause, qui les lave et les répare avant de les donner à des familles dans le besoin.

Aussi dans Tendances etc. :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!