Collaboration spéciale Fabolous
  • Jeudi 30 mai
    Pusha T + Fabolous @ Club Soda

Fuck le mois de mai. Fuck la pluie. Fuck le frette. Vive le soleil. Vive les plages. Vive le rap de Virginia Beach de N.E.R.D. (Pharrell) et Clipse. Tous des enfants du bord de plage de Virginie qui ont plutôt bien réussi dans le rap game.

Mes souvenirs de Virgina Beach sont assez flous. J’y ai passé deux spring breaks consécutifs alors que j’étais encore au cégep. Les classiques beer bong, weed, bikinis et excès en tout genre. À cette époque, j’étais un grand fan de N.E.R.D. et de l’album In Search Of. Les beats de The Neptunes et le charisme de Pharrell Williams amenaient un vent de fraîcheur sur la planète hip-hop de nos voisins du sud. Je commençais à me dire qu’il faudrait peut-être que je sois moins gêné avec les filles, et la chanson Lapdance allait m’aider à y parvenir. Merci à Virginia Beach et à N.E.R.D. d’avoir contribué à mon émancipation sexuelle.

À la même époque, le duo Clipse commençait son ascension. J’ai pas mal dormi sur le groupe formé des frères Gene «No Malice» Thornton et Terrence «Pusha T» Thornton, même s’ils étaient étroitement liés à Pharrell et à sa bande. Faut croire qu’ils étaient un peu trop en avance sur le rap que j’écoutais à l’époque.

C’est depuis que Pusha T a commencé sa carrière solo que je redécouvre ce qu’il a fait par le passé. Clipse est sans contredit un des excellents groupes rap des années 2000, et Pusha T y est pour beaucoup. Âgé de 36 ans, il est désormais un des rappeurs les plus respectés par ses pairs. Signé sous l’étiquette de Kanye West, Good Music, depuis 2010, Pusha T multiplie les collaborations avec la plupart des gros noms rap du moment. Kanye West, 2 Chainz, Rick Ross et Kendrick Lamar ne sont que la pointe de l’iceberg. Son premier album solo, My Name Is My Name, est prévu pour juillet 2013, et c’est un des plus attendus de l’année.

Pour l’avoir vu à plusieurs reprises, je peux affirmer que Pusha T donne toujours une très bonne prestation. Un gars soucieux de donner un bon spectacle à ses fans, ce qui n’est pas toujours le cas avec les rappeurs. Fabolous, dont je n’avais pas entendu parler depuis un bout, sera aussi sur scène!

1225, boulevard Saint-Laurent

  • Du 29 mai au 2 juin
    Festival Mutek

Depuis l’an 2000, Mutek prêche la bonne parole au cours de son festival annuel. L’organisme sans but lucratif se veut un canal de développement et une vitrine pour tout ce qui touche de près ou de loin l’art numérique, mais surtout en musique.

Outre son festival montréalais, Mutek est de plus en plus présent à l’international en format showcase dans le cadre d’autres festivals. C’est un peu grâce à lui que je suis allé filmer Poirier au Mexique il y a quelques années. Mutek présentait une soirée de musique électronique à Guanajuato mettant en vedette Modeselektor et notre vedette locale Poirier. Tout en restant sous le radar, Mutek fait beaucoup pour les artistes d’ici en leur offrant de la visibilité dans des contextes auxquels certains n’auraient jamais accès sans son soutien. Un organisme dont on entend peu parler, mais qui bouge beaucoup!

***
Autres suggestions

  • Samedi 25 mai. Valleys + Weeknight @ Kathy & Kimy (66, rue Beaubien Ouest)
  • Dimanche 26 mai. Dave Clarke @ Piknic Electronik
  • Lundi 27 mai. Statue Park + Human Human + Montoire @ Casa Del Popolo
  • Jeudi 30 mai. D’Angelo @ L’Olympia
  • Jeudi 30 mai. High Contrast @ Le Belmont

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!