Auto GoLe département des transports américains vient de rendre publique les grandes lignes de ses recommandations concernant l’installation d’équipement capable de surveiller les messages textes ou les réseaux sociaux dans les voitures.

Les dirigeants de Hyundai Corporation ont tenu à présenter des excuses à ceux qui se sont sentis offensés par la diffusion d’une publicité sur le Web pour leur nouveau ix35. Cette vidéo d’une minute et met en scène un conducteur qui tente de mettre fin à ses jours en utilisant les gaz d’échappements de sa voiture pour s’empoisonner. La publicité se termine avec la phrase «la ix35 avec 100% d’émission à l’eau».

Rapidement après le premier visionnement, les réseaux sociaux se sont enflammés, dénonçant le manque de sensibilité du manufacturier Coréen. Il n’en fallait pas plus pour que la compagnie retire son bout de film de toutes les plates-formes où il avait été placé et émette un communiqué officiel d’excuses.

«Nous nous excusons auprès de ceux qui ont été offensés par la vidéo. Nous l’avons retiré et nous n’utiliserons jamais cette publicité dans nos campagnes marketing», a écrit Frank Ahrens, vice président des communications pour la Hyundai Motor Company.

Notons cependant que Hyundai n’est pas la première compagnie à avoir été prise dans cet engrenage. Citroën avait créé une vidéo semblable il y a quelques années et avait dû la retirer. Audi avait aussi vu sa A5 utilisée dans une publicité similaire, mais il s’agissait d’une réalisation externe à la compagnie qui a rapidement disparu.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!