MONTRÉAL — Jusqu’à dimanche prochain se tient la 8e Semaine québécoise des marchés publics, sous le thème «De la terre à la table».

Elle est organisée par l’Association des marchés publics du Québec et l’Union des producteurs agricoles.

L’objectif est de célébrer le savoir-faire des producteurs et des transformateurs artisans d’ici, grâce à une foule d’activités qui auront lieu toute la semaine.

Dans une ambiance festive, la Semaine des marchés publics vise à réunir producteurs, transformateurs et consommateurs pour échanger sur les richesses du monde agroalimentaire québécois.

Pour le président de l’UPA, Marcel Groleau, les marchés publics favorisent l’achat local et le contact direct avec les consommateurs. Il rappelle que les producteurs sont fiers de leurs produits et qu’ils apprécient grandement ce type d’échange.

De son coté, la présidente de l’Association des marchés publics, Diane Séguin, admet que les aliments dans les marchés publics sont parfois plus dispendieux, mais que ces produits sont frais, de grande qualité et locaux.

Il y a environ 140 marchés publics au Québec.

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!