Christian Caron / TC Media

La période des Fêtes s’avère une occasion toute désignée pour se reposer, pour fraterniser, tout en dégustant une bonne bière. Et contrairement à l’opinion très répandue, les accords avec la bière sont multiples.

«La bière offre un excellent potentiel pour les accords de table», révèle Émile Cardinal-Bernier, copropriétaire de Bières dépôt Au vent du Nord de Rock Forest (Sherbrooke).

Ouvert il y a à peine six mois, le magasin est particulièrement fréquenté ces jours-ci.

En pénétrant dans le commerce situé sur le boulevard Bourque, le consommateur tourne instinctivement la tête à sa droite vers le comptoir réfrigéré où apparaissent une multitude de bières artisanales. La quasi-totalité des bières sur les tablettes sont des produits québécois.

«Le regard des gens effectivement tourné vers notre comptoir, c’est très vendeur, reconnaît-il. La bière artisanale représente une grande richesse. C’est une boisson riche en saveur et en arômes.»

Le principal intéressé estime qu’il y a malheureusement une quelconque forme de snobisme vis-à-vis la bière. «Pourtant, il y a autant de noblesse dans la bière que dans le vin. Chez nous, on se bat pour changer les mentalités. Une bière peut très bien se boire durant un grand repas gastronomique.»

Se promener devant les comptoirs de ce commerce demeure une sorte de chasse au trésor. On y découvre des noms évocateurs de bières et des bouteilles ornées d’étiquettes parfois originales. La Grivoise, La saison du tracteur, La Morsure, Le Castor, La Pitoune et le Sang d’encre sont toutes des bières en contenant de 600 ml. Il est également possible de s’en procurer en caisses de quatre et six bières de petit format. Encore là, les noms attirent la curiosité : Péché Mortel, Grande Noirceur, Blanche du Paradis, etc.

Top 10

En ce temps des Fêtes, les gens font leurs provisions avec l’intention de bien recevoir la visite. TC Media vous présente un top 10 des bières incontournables pour le temps des Fêtes. Il s’agit d’une sélection d’Émile Cardinal-Bernier.  «C’est un top 10 de bières que j’estime très accessibles pour un large public et qui sont appropriées pour des soirées festives», signale-t-il.

1- Réserve de Noël : une bière de la brasserie Les Trois mousquetaires. «C’est un incontournable dit-il. On en fait une seule fois par année d’où l’empressement des gens à s’en procurer.» Une bière lager rouge aux épices. Une bière bien équilibrée qu’on peut servir en coquetel  ou en apéritif. Attention !  À 10 % d’alcool, il faut y aller avec modération. En vente en contenant de 750 millilitres ou en trois litres.

2- Mineur: une bière provenant de la brasserie Moulin7 d’Asbestos. La Mineur a remporté une médaille d’or, récemment, lors du Canadian Beer Award. «C’est une bière d’inspiration allemande, précise M. Cardinal-Bernier. C’est un blonde de type Kölsch. Elle n’est pas trop forte et douce en alcool. Les consommateurs vont découvrir un agréable bouquet fruité. C’est une bière passe-partout. On la sert et les gens retiennent instinctivement ce nom.»

3- Helle : une bière de la brasserie Vrooden qui provient de Granby. Une autre blonde (lager) d’inspiration allemande très rafraîchissante. «C’est une bière qui se boit avantageusement bien avec des charcuteries, spécialement avec des saucissons, indique le représentant du magasin. Susceptible de plaire à une large clientèle.»

4- Vire-Capot: une bière de la microbrasserie du lac Saint-Jean. «On parle ici d’une bière sucrée, mielleuse et fruitée. Elle a une belle rondeur en bouche et est facile d’approche. Je ne suis pas gêné de l’offrir à n’importe qui.»

5- Isa des Chutes: une bière bien connue de la brasserie Boréale. «C’est une bière faible en alcool (3,7 %). Tu peux en boire quelques-unes sans craindre de tomber sur le sapin, rigoles Émile Cardinal-Bernier. Elle est à la fois corsée et légère. Une bière aromatique.»

6- Le Baron Noir: une bière de la brasserie Le Trou du diable de Shawinigan qui rayonne à l’extérieur du Québec. «C’est une bière noire, un produit de qualité, assure celui-ci. Elle est riche en alcool, assez sucrée et elle accompagne magnifiquement bien les desserts chocolatés. Pas trop lourde (7,5 % d’alcool), elle est facile à boire, particulièrement appréciée en fin de soirée ou après les repas.»

7- Solstice d’hiver: une bière de la brasserie Dieu du ciel qui a fait ses preuves et qui est solidement établie. Avec un taux d’alcool de 10,2 %, allez-y avec douceur. «C’est une autre bière qui se retrouve sur les tablettes qu’à la période des Fêtes, s’empresse-t-il de préciser. C’est une bière de style vin d’orge. Ça équivaut à un porto. C’est riche et puissant. C’est un incontournable du temps des Fêtes et je le recommande avec un fromage bleu.»

8- St-Ambroise stoch ale Collection Barrique: plus facile de boire cette bière que d’en retenir le nom. Bière de style écossais très forte (10 % d’alcool). «C’est une bière riche, sucrée et caramélisée. Elle a une belle texture et une belle profondeur. Je l’appelle ma bière de feu de foyer, le genre de boisson qu’on prend avec une personne chère sur une peau d’ours», illustre habilement Émile sur un ton d’humour. Une bière aux arômes de fruits et de vanille.

9- Hibernus: une bière de la microbrasserie Charlevoix de style quadruple belge. «Comme son nom l’indique, c’est une boisson pour contrer les rigueurs de l’hiver, pour réchauffer les cœurs, résume notre connaisseur. À 10 % d’alcool, c’est une bière assez puissante, qui a du corps et que l’on peut judicieusement prendre avec des fromages relevés. Pour un accord parfait : allez-y avec un morceau de gâteau au fromage.

10- Hurlevent: une bière de la brasserie Trèfle noir de Rouyn Noranda. Une boisson de style double belge à 7,5 % d’alcool. Elle est brassée avec du miel abitibien. «C’est une bière riche qui se prend bien avec une pointe de tourtière», affirme Émile Cardinal-Bernier.

Aussi dans Bouffe :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!