Getty Images Les mentalités évoluent avec l’arrivée de personnes plus jeunes sur le marché du travail.

Avec seulement 20% de femmes, le secteur des technologies de l’information (TI) reste un domaine réservé aux hommes. Pourquoi une telle disparité dans les effectifs?

Programmer, analyser des données, gérer des réseaux – ces tâches ne semblent pas particulièrement passionner les femmes, puisqu’elles sont peu nombreuses à choisir une carrière dans le domaine des TI. Mais, à bien y regarder, ce n’est peut-être pas qu’un manque d’intérêt: une étude réalisée l’année dernière par TECHNOCompétences relève certains des obstacles que rencontrent les femmes dans les TI.

«Il y a beaucoup de contradictions dans le domaine, explique Julie Houde, gestionnaire, communication et marketing, chez TECHNOCompétences. Par exemple, si la flexibilité des horaires est de mise, on exige tout de même un haut niveau de rendement. Il est donc plus difficile pour les femmes de concilier travail et famille.» On compte d’ailleurs seulement 3% de femmes parmi les hauts dirigeants du secteur.

De plus, les femmes font face à de la réticence, non pas de la part de leurs collègues masculins, mais des clients, constate cette étude. «La clientèle n’a pas l’habitude de faire affaire avec des femmes, alors ces dernières doivent redoubler d’efforts pour se faire accepter comme expertes», déplore Julie Houde.

«La clientèle n’a pas l’habitude de faire affaire avec des femmes, alors ces dernières doivent redoubler d’efforts pour se faire accepter comme expertes.» – Julie Houde

L’arrivée d’une nouvelle génération risque toutefois de bousculer ce dictat, selon elle. «De nos jours, les hommes aussi recherchent un équilibre travail-famille. Les jeunes hommes et femmes vont apporter de nouvelles pratiques, ils seront des 
leviers du changement.»

En attendant que les 
mentalités évoluent, de nombreuses actions de sensibilisation sont menées auprès des entreprises et des étudiants.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!