La saison estivale est souvent synonyme de vacances. Même quand l’envie d’aller jouer dehors est forte, il existe des trucs pour se motiver à étudier

  • 1. Ne pas se comparer

Michelle Parent, psychologue à la Commission scolaire de Montréal, ne le cache pas: «Habituellement, les étudiants sont au repos pendant l’été. Il peut donc être difficile, pour ceux qui suivent une session estivale, de ne pas se comparer aux autres.» Selon elle, il ne faut pas perdre de vue, que même si certaines personnes sont en vacances pendant l’été, d’autres travaillent. S’il pense à cela, l’étudiant se sentira moins seul dans sa situation.

  • 2. Préparer notre entourage

Rémi Côté, psychologue à la Commission scolaire de Montréal, conseille de préparer notre entourage. «Les tentations sont plus nombreuses pendant l’été, explique-t-il. Si nos amis respectent le fait qu’on étudie pendant certaines périodes, ils éviteront de faire diverses propositions.»

  • 3. Bien gérer son temps et se récompenser

«L’étudiant doit veiller à inclure des périodes de détente dans son été», explique Michelle Parent. Par exemple, selon elle, il peut faire des pauses plus fréquentes, dont il profitera pour aller à l’extérieur. Rémi Côté affirme que le jeune peut se servir de l’été pour étudier de façon plus efficace. Par exemple, en effectuant du travail à l’avance, il pourra se récompenser par une activité si une journée ensoleillée se présente.

  • 4. Voir les avantages

Selon Rémi Côté, il y a des avantages à étudier pendant l’été : le transport est facile, les journées sont plus longues, et on peut épargner du temps en suivant des sessions plus intensives. «Il faut voir l’éducation comme un investissement pour l’avenir et se considérer comme chanceux de pouvoir faire du rattrapage ou prendre de l’avance pendant l’été», conclut-il. 

Aussi dans Carrières :

blog comments powered by Disqus