Vos tantes vous demandent chaque année quand vous leur présenterez l’élu de votre cœur et vous aimeriez bien leur clouer le bec? Voici quelques solutions.

Pour les plus téméraires d’entre vous, la meilleure solution pour trouver un partenaire éphémère pour rassasier vos tantes est sans aucun doute les applications mobile et sites de rencontres comme Tinder et Badoo, utilisés principalement par des jeunes, mais qui intéressent de plus en plus les adultes qui peinent à faire de nouvelles rencontres.

Samuel, un jeune homme de 22 ans, a expliqué brièvement le fonctionnement du site Badoo: «Tu paies pour voir ceux qui aiment ton profil et pour avoir le droit de parler aux nouvelles venues ou aux filles qui reçoivent le plus de messages. Une fois que les hormones des hommes sont calmées, tu peux leur parler gratos(sic).»

Votre deuxième option est Tinder: une application mobile basée sur le physique où tu dois glisser la photo à gauche si vous ne trouvez pas la personne attirante physiquement, ou à droite dans le cas contraire. Au moment où deux personnes ont mutuellement aimé la photo de l’autre, il est possible d’échanger sous l’onglet Messages.

Chez les hommes, on peut observer majoritairement des muscles à découvert, des motos ou des motocross ou des chiens, paraît-il que les pitbulls font fondre les femmes. Belles demoiselles, ne vous offusquez pas quand vous vous ferez dire: «Qu’est-ce que ça fait que tu sois intelligente?».

Du côté des femmes, Mathieu un utilisateur de Tinder âgé de 25 ans, a observé beaucoup de photo de voyage, et des photos prises dans des bars, mais il estime qu’il y a beaucoup moins de femmes que d’hommes qui sont portées à se découvrir sur les applications de rencontre.

Pour des rencontres plus adultes
Évidemment, tous les sites de rencontres ne sont pas basés sur une simple photo qu’on aime ou qu’on n’aime pas. Pour les rencontres plus sérieuses, il existe des sites comme monclasseur.com ou réseau contact, qui permettent de créer un profil plus complet et où les gens peuvent envoyer des messages personnalisés quand le profil de quelqu’un leur plait.

L’entreprise Célibataires sans critères propose quelques alternatives aux rencontres virtuelles qui s’éternisent avec des activités amitié-rencontre pour les 19-25 ans, 25-45 ans et 45 ans et plus. Dans ces activités de rencontre, il est interdit de divulguer son âge, sa profession et depuis quand vous êtes célibataire. Évidemment, pour contrer la gêne, des entremetteurs sont présents pour vous aider à faire le premier contact avec ceux qui vous intéressent. «Je suis contre les rencontres qui s’éternisent virtuellement. Il y a des gens qui vont jaser, jaser et jaser sans jamais se rencontrer. Ça vient éteindre la magie», explique l’organisatrice des soirées, Mélanie Trudel.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les propositions énumérées plus tôt, il vous reste l’épicerie qui, paraît-il, est un excellent moyen de rencontrer. Célibataires sans critères vous aide à le faire avec ses activités «Panier dating» qui ont lieu dans les IGA.

Le IGA de Lebourgneuf a été plus loin en offrant aux clients de se procurer des sacs d’épicerie pour célibataires, disponibles à la courtoisie. Ces sacs permettent d’identifier les personnes célibataires à l’épicerie pour favoriser les rencontres, et peut-être aussi éviter les faux pas!

Si vous vous sentez trop découragés, allez consulter une tireuse de cartes, qui vous dira assurément que 2017 sera l’année où vous rencontrerez le grand amour. Avec de la chance, elle vous annoncera même que vous aurez le choix entre deux partenaires de vie, mais ne vous en faites pas, elle vous dira lequel choisir.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!