TORONTO – Le comité des règlements de la LCF recommande l’ajout d’un autre officiel vidéo cette saison.

L’officiel sera affecté au centre de reprises vidéo et aura comme tâche de corriger rapidement des erreurs évidentes qui ne sont pas sujettes à une contestation. Il aura accès aux images d’une caméra spéciale en mesure de capter l’action des 24 joueurs.

Cette recommandation fait partie des propositions suggérées jeudi par le comité et elles sont sujettes à l’approbation du bureau des gouverneurs de la LCF.

«En ce moment, dans certaines situations, nos partisans ont un meilleur angle de vue à la télévision lors de nos parties que nos officiels sur le terrain, a déclaré Glen Johnson, vice-président principal, Football, à la LCF. En permettant à un officiel qui voit ces images d’être en communication avec ses collègues sur le terrain pendant le match, nous serons en mesure de régler et de gérer rapidement des situations complexes, sans ralentir le rythme de la partie.»

Un exemple serait quand des joueurs défensifs et offensifs bougent vers la zone neutre avant une remise. L’arbitre vidéo pourra réviser le jeu et informer rapidement l’arbitre quelle équipe a bougé en premier, accélérant ainsi le déroulement de la rencontre et s’assurant que la bonne décision est prise.

Il y a deux ans, la LCF est devenue la première ligue à permettre la contestation d’une décision de jugement de ses officiels sur le terrain, ce qui a permis aux entraîneurs de lancer leur mouchoir lors des situations d’obstruction aux dépens d’un receveur.

Le comité recommande que, en situation de passe, l’obstruction du joueur offensif aux dépens d’un joueur défensif, le contact illégal et l’obstruction illégale soient sujets à la reprise. Le comité recommande aussi que la liste de décisions contestables comprenne: le non-respect de l’immunité du spécialiste des retours de botté, le bloc illégal lors des bottés, la rudesse contre le botteur ou le passeur ainsi que l’obstruction illégale au point de réception lors d’un botté d’envoi.

Le converti de deux points raté serait également ajouté à la liste de jeux qui sont automatiquement évalués par le centre de reprises vidéo.

Les autres recommandations incluent:

— L’interdiction aux joueurs défensifs de pousser un coéquipier pour augmenter sa force de pénétration dans les corridors de la ligne offensive lors d’une tentative de placement ou de converti d’un point.

— Rendre illégal le bloc sous la ceinture partout sur la surface de jeu lorsqu’il est effectué par un joueur offensif alors que celui-ci se rapproche de sa ligne de but. Le règlement actuel interdit une telle pratique uniquement dans une zone restreinte située de part et d’autre de la ligne de mêlée.

— La modification du standard appliqué pour les procédures illégales pour permettre aux joueurs de ligne de bouger légèrement, de pointer ou de signaler des affectations de bloc, alors qu’ils se trouvent en position trois appuis avant de s’immobiliser jusqu’à une seconde avant la remise.

— La création du concept de pénalités compensées lors de certains scénarios. Par exemple, lorsque la défense est prise pour hors-jeu et que l’attaque retient le joueur défensif responsable de la première infraction, une fois appliquée, il n’y a ni gain ni perte de terrain et l’essai est tout simplement répété.

— L’équipe qui accorde un placement au cours des trois dernières minutes de jeux d’un match n’aura plus l’option de reprendre le ballon dans son territoire. Elle devra retourner un botté de reprise.

— Un joueur ne recevra plus de pénalité pour conduite antisportive s’il donne le ballon d’un adversaire à un partisan après un revirement.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!