Nous aimons le sport pour les performances extraordinaires des athlètes qui le pratiquent, mais également pour les émotions qu’il nous fait vivre. Dans le cadre de ce spécial Bonheur, les chroniqueurs sportifs de Métro nous offrent le top 5 des choses qu’ils préfèrent à propos de leur sport de prédilection.

  • Canadien, selon Le Sportnographe

1 La constance : rien de plus rassurant que la constance. Et depuis 1993, Canadien n’a pas son pareil au chapitre de la constance. Combien de championnats depuis 93? Ça, c’est de la constance!

2 La couleur rouge : on voit souvent la couleur rouge de la mauvaise façon. Rouge sang, rouge enfer. Mais nous, on trouve que rouge, c’est comme Canadien. Le diable devrait s’arranger pour en choisir une autre et pis c’est tout.

3
Les anglophones : this is the thing with the Canadien. They know how to please their fans. Et y a rien de plus drôle qu’un anglophone qui essaye de parler français. Thanks.

4 Le puck dumping : il faudrait être fou pour ne pas apprécier l’art du puck dumping. Canadien le pratique depuis au moins 1993 et il le fait avec brio. Aucun autre club, sinon le New Jersey, a ce talent qui le distingue des autres.

5 Leur humour : on dira ce qu’on voudra, Canadien, c’est une organisation qui aime rire. La preuve? Ils nous trouvent tellement drôles qu’ils nous interdisent de poser des questions à leurs joueurs, de peur, on imagine, qu’ils s’en fassent éclater la rate. Ça, c’est aimer rire pas à peu près.

Lire la dernière chronique du Sportnographe.

  • La NFL, selon Frédéric Simard

1 L’aspect stratégique : Le football, c’est un véritable jeu d’échecs entre les entraîneurs, avec
22 joueurs sur l’échiquier.

2 Le calendrier : seulement 16 matchs dans une saison. Inutile de dire que chaque partie est d’une importance capitale.

3 La parité : n’importe qui peut gagner n’importe quand contre n’importe quelle équipe. Il y a une expression qui dit on any given Sunday. Au football, la messe, c’est le dimanche, et on est parfois témoin de quelques miracles.

4 Les mains, les pieds, le cÅ“ur : les joueurs sont des machines. Des attrapés spectaculaires à une main, des courses électrisantes, des plaqués solides, il y en a à chaque match.

5 Les statistiques et les analyses : c’est le seul sport où les émissions d’avant-match durent plus long­temps que le match en lui-même! Tout est comptabilisé, même le pourcentage de réussites sur un troisième essai à l’étranger, au qua­triè­me quart, lorsque le match est présenté à l’extérieur, qu’il y a de la neige et que le vent vient du sud-ouest…

Lire la dernière chronique de Frédéric Simard.

  • La LNH, selon Ryan Dixon

1 L’entrée des joueurs. L’ambiance dans l’amphithéâtre se réchauffe tranquillement, et tout explose quand l’équipe locale saute sur la glace.

2 Le mystère du changement de momentum. On ne sait jamais quand ça va arriver, mais quand ça arrive, le match devient vraiment intéressant.

3 Les gros échanges. J’aimerais qu’il y en ait davantage de nos jours.

4 Compter un but. Que ce soit dans la rue ou sur une glace, c’est toujours spécial.

5 La poignée de main en séries. La preuve d’un bel esprit sportif unique au hockey.

Lire la dernière chronique de Ryan Dixon.

  • La LCF, selon Anthony Côté-Leduc

1 Neige, pluie, verglas : dans la LCF, on joue dans les pires conditions.

2 Le stade Percival-Molson. Existe-t-il plus bel endroit pour assister à un match de football? Je ne crois pas.

3 Des joueurs vraiment accessibles. Dans cette ligue, on n’a pas encore été atteint par le syndrome de la grosse tête qui affecte tant de circuits de sport professionnel.

4 …la défendre contre des fans finis de la NFL.

5 Trois essais, c’est bien assez! Je n’ai rien contre le jeu au sol, mais la passe, c’est bien plus spectaculaire.

Lire la dernière chronique d’Anthony Côté-Leduc.

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!