Ce qui se passe loin de nous, en Égypte ou en Tunisie, nous concerne tous au plus haut point. Tous les dirigeants politiques, d’ici ou d’ailleurs, n’ont leur légitimité que dans la mesure où ils reconnaissent que la qualité de vie des citoyens dépasse leur goût pour le pouvoir ou la mani-pulation à des fins tristement partisanes. Il est fini le temps du mépris; nous devons tous nous prendre en main pour exiger le respect et une présence sans faille de tous ceux qui ont fait le choix de servir la population et que nous payons à cette fin.

Il serait plus que souhaitable que, dans tous les comtés et dans toutes les municipalités du Québec, des comités d’action et de vigilance citoyenne suscitent une solidarité permanente devant laquelle les élus auraient régulièrement à rendre des comptes. Autrement, nous risquons de voir se perpétuer le désintéresse­ment et le cynisme des citoyens face aux formations politiques jusqu’au jour, toujours possible, d’une révolte trop longtemps retenue. Le temps d’agir est à nos portes. Nous sommes responsables de notre présent et de notre avenir.

– Jacques Léger, Montréal

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!