MONTRÉAL – Tomas Plekanec a beau dire que le Canadien n’est pas rendu au
stade où il peut jouer sans ressentir de pression, on a de la
difficulté à le croire en analysant le classement dans l’Est.
Mais on comprend le joueur de centre tchèque – par ailleurs pas très
convaincant dans ses propos dimanche – de s’accrocher au peu d’espoir
qui reste.

Cela dit, les semaines passent, mais le Tricolore continue de s’enliser.
Samedi soir, il a même atteint le fond du baril en étant relégué au
dernier rang de l’association – une première dit-on après la mi-saison
depuis que la LNH a créé deux associations en 1974-75.

Il a à peine
ressorti la tête du baril, dimanche, en défaisant les Jets de Winnipeg
3-0, pour doubler les Hurricanes de la Caroline… en 14e place! Les
deux équipes ont le même total de points, 49, mais le CH a un match en
main.
Résultat des courses: les troupiers de l’entraîneur Randy Cunneyworth
vont amorcer leur semaine de trois matchs, mardi, en accusant un retard
de 11 points sur les détenteurs de la huitième position dans l’Est – les
Maple Leafs de Toronto. Un écart qui augmente sans cesse.

La visite des Penguins de Pittsburgh – sans Sidney Crosby – mettra la
table à une séquence de huit rencontres en 15 jours. Le 21 février donc,
il se pourrait bien, si la tendance se maintient, qu’on soit presque
rendu à ne jouer que pour l’honneur.
D’autant qu’il n’y a aucun indice annonciateur d’un redressement
soudain.

Depuis le début de 2012, le Canadien a gagné deux matchs, puis
en a perdu trois, en a remporté un, puis perdu deux, en a gagné deux
autres, mais échappé les trois suivants, avant de blanchir les Jets.
Un calcul rapide et on constate qu’il doit remporter l’équivalent de 23
de ses 29 derniers matchs pour arriver au total de 95 points!

« Il nous reste plusieurs matchs à jouer et il y a beaucoup de caractère
dans ce groupe, a souligné Plekanec dans le vestiaire, dimanche. Nous
ferons de notre mieux pour coller des victoires, revenir dans le
portrait des séries. »

C’est partir de loin pour une équipe qui, faut-il le rappeler, a connu
une seule séquence de quatre succès cette saison – sa plus longue –
entre les 26 octobre et 4 novembre. Mais bon…
Après avoir reçu les Penguins (30-19-4), qui ont subi seulement leur
deuxième échec en 11 sorties dimanche, le Canadien ira affronter les
Islanders de New York, à Uniondale, jeudi, et les Maple Leafs, à
Toronto, samedi.

Ce sera son troisième duel contre les Islanders, les équipes ayant
divisé les honneurs des deux premiers en l’emportant chacune à la
maison.
Et il s’agira de la quatrième confrontation face aux Maple Leafs. Après
avoir perdu 2-0 et 5-4 en tirs de barrage, le Canadien a gagné le plus
récent affrontement, 3-1, le 21 janvier à Toronto.

La semaine prochaine, le Tricolore aura un calendrier chargé. Il
accueillera les Hurricanes de la Caroline, lundi, et les Bruins de
Boston, mercredi, avant d’aller à Buffalo se mesurer aux Sabres,
vendredi, et de revenir au Centre Bell pour le passage des Devils du New
Jersey, dimanche.
Le bleu-blanc-rouge va compléter sa série de huit matchs en 15 jours,
deux jours plus tard, en recevant les Stars de Dallas.

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!