Le Canadien ne doit pas dévier de son objectif – un bon choix au repêchage ­– même avec ses récents succès.

Comme le Canadien de Montréal a joué un des matchs les plus excitants de sa saison lundi soir, il devait être difficile pour les partisans de décider s’ils souhaitaient ou non voir leurs favoris l’emporter.
Encouragés par une séquence de quatre victoires, est-ce que les partisans espèrent qu’un autre gain lancera leur équipe vers une improbable participation aux séries? Ou se croisent-ils les doigts pour une défaite en temps règlementaire, ce qui donnerait au Tricolore une meilleure chance d’obtenir un des cinq premiers choix au prochain repêchage.

La récente séquence victorieuse a poussé le Canadien dans le purgatoire du hockey. Un endroit où aucune équipe ne veut se retrouver – pas assez bonne pour participer aux séries, mais pas assez mauvaise pour espérer mettre la main sur un des meilleurs espoirs au repêchage. Nous n’aimons pas jouer les rabat-joie, mais si vous voulez ce qui est le mieux pour le Canadien, vous devez, au moins silencieusement, espérer qu’il perde. Simplement parce que le Tricolore a une bien meilleure chance d’être médiocre que de faire les séries.

Nous avons déjà signalé dans cette chronique que, depuis le lock-out, les formations ont besoin de 92 points pour se qualifier en séries dans l’Est. Avec une fiche de 23-25-9 après 57 parties, le Canadien devrait amasser 37 points dans les 25 prochains matchs pour atteindre la marque magique.

De l’autre côté, les équipes qui terminent parmi les cinq plus mauvaises  – et qui ont donc une chance d’obtenir le premier choix au repêchage – amassent en moyenne 76 points ou moins. Pour y arriver, le CH doit récolter 21 points ou moins d’ici la fin de la campagne. Bref, il n’a qu’à descendre un tantinet son niveau de jeu.

Considérant ce que le Canadien a accompli cette saison, quel est le destin probable de l’équipe? Il est vrai que les hommes de Randy Cunneyworth ont fait montre de talent et de vivacité dernièrement. Toutefois, cela est survenu dans des matchs qui ne voulaient pas dire grand-chose. Simplement parce que l’équipe est tombée trop loin au classement et a trop d’équipes à dépasser si elle veut faire les séries.  Il y a aussi du positif. Le Tricolore s’est enfin trouvé un premier trio avec la combinaison de David Desharnais, Max Pacioretty et Erik Cole.

Soyons réalistes. Le Canadien n’est plus dans la course. Donc. Il est aussi bien d’oublier les séries et de se concentrer sur le repêchage.
 

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!