Certains décident de se rendre utiles durant leur lune de miel.

De plus en plus de couples qui se marient demandent à leurs invités de
poser un geste solidaire en transformant leurs cadeaux de noces en dons
humanitaires.

Fini les petits électroménagers, l’argenterie et le linge de maison hors de prix. La mode est aux listes de mariage – l’inventaire de cadeaux suggérés par les époux à leurs invités – placés sous le signe de l’altruisme et des causes humanitaires.

Cette tendance serait née il y a quelques années aux États-Unis, entre autres avec Wishes.causes.com.

Sur ce site, les futurs mariés dressent une liste indiquant à quelle(s) organisation(s) non gouvernementale(s) (ONG) ils désirent verser leurs cadeaux, et ils envoient le lien à leurs invités. Wishes.causes.com distribue ensuite les fonds recueillis aux bénéficiaires.

«À ce jour 11,5 % de nos futurs mariés font un don à une ONG», constate Aubéline Vo-Van-Chieu, responsable du service client chez Zankyou.com, un service de listes de mariage en ligne actif en Europe, aux États-Unis et en Amérique latine.

Il est aussi possible d’aller au-delà du seul appui monétaire grâce à un vaste éventail de cadeaux dits «solidaires» qui seront distribués par une ONG partenaire. Sur Zankyou.com, les futurs époux peuvent donc suggérer l’achat d’un kit d’éducation de l’UNICEF (9 $), de deux ans de loisir pour un enfant travailleur à New Delhi, en Inde (29 $), ou encore d’une formation à l’hygiène dans une école africaine (839 $).

Zankyou.com assure ne pas faire de récupération marketing en profitant des élans de solidarité des couples. «Nous ne prenons aucune commission sur les dons effectués aux associations», assure Aubéline Van-Vo-Cheu.

Et si la liste de mariage devient responsable, le voyage de noces prend lui aussi une saveur solidaire. Le voyage de luxe est de plus en plus remplacé par un voyage à tendance solidaire ou écologique, voire par une mission humanitaire. Sur le site d’Ameliste.fr, les futurs mariés peuvent ainsi choisir des projets de volontariat proposés par des associations partenaires. Il peut s’agir de soutien scolaire et d’animation socio-éducative au Bénin avec l’ONG Planète Urgence, ou encore du développement d’une bibliothèque en Haïti avec Bibliothèque Sans Frontières.

Au Québec

Plusieurs ONG québécoises proposent sur leur site Internet des catalogues de cadeaux solidaires susceptibles de faire partie d’une liste de mariage.

  • Chez Oxfam, on suggère d’offrir un arbre fruitier pour 5 $ ou de financer la construction d’un puits pour 185 $.
  • UNICEF Canada propose des cadeaux qui profiteront à toute une communauté, telles une trousse de sage femme ou une «tente-école» pour environ 2 000 $.
  • Plan Canada offre de financer des installations sanitaires, des panneaux solaires et même la construction d’une école au Ghana, pour 10 000 $.

Aussi dans :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!