Josie Desmarais/Métro

À lire aussi: Les chroniqueurs de La soirée est (encore) jeune rédacteurs en chef invités

Il faut l’avouer, nous abordions cette soirée à reculons. D’abord, nous étions bénévoles. Ark. Et on peut facilement trouver mieux à faire que de passer la soirée dans les bureaux d’un quotidien gratuit. Comme passer l’aspirateur dans les bureaux d’un quotidien payant.

Mais finalement, nous ne regrettons rien. Sauf peut-être d’avoir mangé les petits sandwichs qu’ils nous ont servis.

Dans le fond, une salle de rédaction ressemble beaucoup à l’image qu’on s’en fait. C’est pareil comme dans la télésérie Scoop, mais sans Francine Ruel.

Ici, on pense déjà au futur. On a inauguré le premier Facebook Live des rédacteurs en chef invités du journal Métro. C’est donc vrai que la game a changé. On se fermait les yeux et on entendait France Castel le dire.

Mais les ordinateurs sont tellement gros qu’on aurait dit des ordinateurs de farces et attrapes.

On a vu le bureau d’Olivier, où il écrit ses si belles chroniques. Un seul mot: Wow!

Le rédacteur en chef a les cheveux longs. On aurait dit un rédacteur en chef de farces et attrapes.

C’est moins violent qu’on le pensait aussi: personne n’a crié «On tue la une» pendant que nous étions sur place.

Au final, on est très contents de l’expérience. On se sent un peu comme ceux qui auraient pris part à la dernière tournée d’un marchand de glaces, ou pris le dernier tramway avant qu’ils ne les mettent hors service.  Ou accompagné un chasseur de Pokémons.

Néanmoins, nous avons pu voir les premières maquettes de l’application Métro Plusse. Ils vont bientôt distribuer des iPads dans le métro de Montréal, à ce qu’on a compris.

Les journalistes de Métro sont jeunes et dynamiques. On nous dit que le plus vieux aurait 38 ans. Ça fait différent de Radio-Canada.

En conclusion, c’était bien le fun. Bisous au journal Métro.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!