Si tout s’était déroulé comme prévu, les Montréalais pourraient aller se rafraîchir à la Plage de l’Est, dans l’arrondissement de Pointe-aux-Trembles. Mais en raison des retards cumulés, ils devront patienter au moins jusqu’à l’été 2018 pour profiter d’une plage complètement aménagée.

Lorsque son design a été sélectionné en janvier 2014, le projet de plage sur le site de l’ancienne marina Beaudouin, délimité par la rue Bureau, la 94e Avenue et le fleuve Saint-Laurent, était promis pour 2016. Or, les travaux sont toujours à leurs balbutiements.

Les délais s’expliquent «par le fait qu’il s’agit d’un projet atypique qui requiert plusieurs approbations à toutes les étapes, et ce, de différents ministères et instances», a indiqué l’arrondissement dans un courriel envoyé à TC Media.


À ce sujet :


Afin de faire avancer le projet, les travaux ont été scindés en deux phases, soit une portion réalisable sans approbations extérieures en 2017, et l’autre, en 2018.

Ainsi, les travaux à faire au-dessus de la plaine inondable, soit la construction du chalet, l’aménagement des terrains de volley-ball et un accès via la rue Bureau, ont commencé au début mai et sont censés se terminer en septembre. Cette portion de la plage sera donc accessible aux résidents dès la fin des travaux.

Pour 2018, l’arrondissement compte s’attaquer au «profilage adouci de la rive, à l’aménagement de la jetée qui surplombera le fleuve, à celui de la promenade de béton le long de la plage et à celui de la rive de galet et de végétaux».

En ce qui concerne le moment où la plage sera accessible à la baignade, l’arrondissement n’est pas en mesure de se prononcer. Il attend les résultats de travaux de caractérisation des fonds marins prévus cet été.

Dans une entrevue accordée au Devoir, la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, affirmait le mois dernier que «les travaux pour aménager la plage de l’Est commenceront prochainement pour être achevés à la fin de l’été».

Dans une déclaration envoyée par courriel, la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles s’est réjouie «de savoir qu’on pourra profiter du site dès cette année», elle qui «rêve de cette plage depuis très longtemps».

«Mais nous voulons faire les choses correctement, et l’arrondissement n’est pas le seul concerné, a fait valoir Chantal Rouleau. Il y a d’autres paliers de gouvernements qui doivent être consultés dans le processus et nous n’avons pas toujours le contrôle sur les délais. Ceci dit, le lieu sera accessible aux résidents dès cette année et ça, c’est une excellente nouvelle!»

Le 15 mai dernier, la Ville a lancé un avis d’appel d’offres afin de trouver une firme qui mènera une étude de la nature et du niveau de contamination des sédiments sur le littoral. Les résultats détermineront la façon de gérer le sol au cours des travaux dans ce secteur.

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!