Candidate à la mairie de Montréal, Valérie Plante a été convoquée ce matin au Palais de justice de Montréal pour faire partie d’un jury. Elle a finalement été exemptée de cette obligation civique en raison de la campagne électorale.

La chef de Projet Montréal avait rendez-vous à 8 h 30 ce lundi. Aucune mention du procès à venir ne lui a été communiquée, mais celui-ci aurait potentiellement pu entraver la campagne qu’elle mène depuis plusieurs semaines, l’obligeant à rester au Palais au justice durant un nombre indéterminé de jours.

Alors que la conseillère de Ville-Marie tentera de déloger Denis Coderre de la mairie de Montréal le 5 novembre prochain, elle a présenté, par écrit, une demande d’exemption à un représentant de la justice.

«En tant que cheffe du parti politique Projet Montréal, aspirante mairesse et conseillère de ville de Sainte-Marie dans l’arrondissement de Ville-Marie, je ne pourrai m’absenter de mon travail. […] Mon absence causerait un sérieux préjudice à mon parti, aux élus et aux candidats», a-t-elle écrit, en se fiant à l’article 5 de la Loi sur les jurés, qui permet certaines exemptions, avant d’évoquer des contraintes financières.

«Par ailleurs, d’importantes ressources financières et humaines ont déjà été consacrées à l’organisation de la campagne électorale. Ma participation à ce procès risquerait de placer ma formation politique en situation précaire vis-à-vis des institutions financières qui nous ont prêté de l’argent ainsi qu’aux individus qui ont cautionné des prêts en leur nom personnel», peut-on également lire.

Finalement exemptée, Valérie Plante est pour l’instant la rivale la plus sérieuse de Denis Coderre. Deux autres candidats ont également fait part de leurs intentions. Conseiller municipal indépendant, Jérémy Searle compte tenter sa chance, tout comme Gilbert Thibodeau, qui s’était présenté en 2013 avec Équipe Coderre dans l’arrondissement du Plateau–Mont-Royal. La campagne électorale, bien que débutée sur le terrain, sera officiellement lancée le 22 septembre.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!