Josie Desmarais / Métro Jean Fortier

Candidat à la mairie de Montréal avec Coalition Montréal, Jean Fortier a finalement décidé de suspendre sa campagne et d’appuyer la chef de Projet Montréal, Valérie Plante.

Projet Montréal a confirmé la nouvelle à Métro. Jean Fortier est quant à lui resté injoignable, tout comme Marvin Rotrand, chef de Coalition Montréal. S’il n’a pas souhaité en dire davantage, le président du parti, Laurent Blanchard, a néanmoins reconnu que «des tractations étaient menées depuis quelques jours». «On voulait arriver à un pacte de non-agression», a indiqué celui qui fut maire de Montréal, par intérim, en 2013.

Une conférence de presse, a-t-il confirmé, sera organisée mercredi conjointement par Jean Fortier et Valérie Plante, principale adversaire du maire sortant Denis Coderre, pour diriger la métropole durant les quatre prochaines années.

Il est cependant trop tard pour retirer le nom de Jean Fortier des bulletins de vote. Le 5 novembre, les électeurs retrouveront donc son nom dans la liste des candidats à la mairie, bien que celui-ci ne postule plus pour ce poste. Son colistier, John Symon, se présentera néanmoins dans le district de Peter-McGill, dans Ville-Marie, et en cas de succès électoral, Jean Fortier pourrait faire son apparition au conseil municipal.

Ancien président du comité exécutif sous le règne de Pierre Bourque, entre 1998 et 2001, Jean Fortier avait lancé tardivement sa campagne. Après avoir essuyé le refus de l’avocate Anne-France Goldwater, qui a, depuis, décidé de soutenir elle aussi Valérie Plante, Coalition Montréal avait présenté l’ex-banquier le 20 septembre.

Proposant notamment une administration «moins partisane», l’intéressé avait eu du mal à grimper dans les intentions de vote. Un sondage paru fin septembre ne lui accordait que 3% des votes. La semaine passée, Jean Fortier, qui avait reçu l’appui du maire d’Anjou, Luis Miranda, avait également dévoilé son souhait de baisser les taxes municipales de 10,5%.

En raison notamment du faible score de Jean Fortier dans ce dernier sondage, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain avait décidé d’inviter uniquement Valérie Plante et Denis Coderre, jeudi, pour l’unique débat francophone de cette campagne électorale. Une décision vivement critiquée par l’aspirant maire. «On n’a pas à exclure des gens parce qu’ils n’ont pas atteint des chiffres. C’est l’essentiel de la démocratie», assurait-il, mardi, à Métro.

En 2013, Jean Fortier avait déjà annoncé son retrait de la campagne électorale municipale, quelques semaines après s’être présenté sous les couleurs du Vrai changement pour Montréal, aux côtés de Mélanie Joly.

Avec ce retrait, il ne reste donc plus que deux candidats à la mairie de Montréal soutenus par des partis municipaux, Denis Coderre (Équipe Coderre) et Valérie Plante (Projet Montréal).

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!