Josie Desmarais Amir Khadir et Ruba Ghazal

À l’approche des élections générales du 1er octobre­ prochain, les candidats s’activent dans leur circonscription­. Tout au long de la campagne, Métro vous propose un aperçu des enjeux de chacune des circonscriptions de l’île. Aujourd’hui : Mercier.

Depuis 2008, c’est le député solidaire Amir Khadir qui règne dans la circonscription de Mercier. Québec solidaire (QS) a confirmé, début mai, que la femme d’affaires Ruba Ghazal sera chargée de protéger le «précieux comté». Diplômée de HEC Montréal et cadre dans une usine de production de bouteilles, la candidate s’était déjà présentée pour la formation politique en 2007 et 2008 dans Laurier-Dorion.

Aux yeux de Ruba Ghazal, l’enjeu prioritaire est de créer un registre des loyers pour permettre aux locataires – 70 % des citoyens de la circonscription le sont – d’obtenir justice auprès de leur propriétaire. «Quand j’ai trouvé mon logement sur le Plateau, le gestionnaire avait l’intention de l’augmenter [mon loyer] de près de 200 $, plaide-t-elle en entrevue avec Métro. Peu de citoyens prennent le temps de faire valoir leurs droits.»

Le Parti québécois (PQ) y présente pour sa part Michelle Blanc. Consultante, conférencière et auteure spécialisée en stratégie web, la candidate milite en faveur d’un plan numérique québécois depuis plus d’une décennie. «Tant qu’à être gérante d’estrade de la révolution du virtuel, je voulais être sur la glace et scorer des buts, lance-t-elle. L’économie numérique, ça touche toute la société, et le PQ en est très conscient.»

Au début du mois de septembre, en entrevue avec Métro, la candidate se disait victime d’une campagne de salissage orchestrée pour détruire sa crédibilité, près d’une semaine après que le blogueur Xavier Camus l’eut mise en demeure pour des propos tenus sur Twitter.

Peu homogène, la circonscription de Mercier demeure majoritairement francophone, plus de 72 % des citoyens parlant d’abord la langue de Molière. Près de 20 % de la population utilise l’anglais. L’espagnol (1.8 %) et le grec (0,5 %) ferment la marche. Le revenu moyen atteint pratiquement 73 000 $ dans Mercier, frisant la moyenne provinciale de 77 306 $. Idem pour le revenu médian, qui est d’environ 54 000 $, tout près du seuil québécois de 59 822 $.

Plus de 75 % des citoyens de la circonscription ont de 15 à 59 ans, ce qui en fait un comté très actif sur le marché du travail. Peu populaire auprès des aînés, Mercier compte moins de 10 % de citoyens âgés de plus de 75 ans.

Libéraux et caquistes
Les libéraux misent sur «une femme du quartier» en la personne de Gabrielle Collu, résidante de Mercier depuis près de 30 ans. Doctorante en littérature anglaise et ancienne professeure­ de l’Université Concordia, Mme Collu a notamment été directrice des communications au PLQ pendant la course au leadership de 2013, avant de travailler au cabinet de Philippe Couillard depuis 2014.

La priorité dans Mercier, selon Mme Collu, est de travailler à améliorer l’offre de transport en commun. «Le Plateau est très dense, et la cohabitation vélos-voitures devient de plus en plus difficile, argue-t-elle. Il faut favoriser une meilleure relation, et ça passe par l’action.»
En plus de ces engagements, Gabrielle Collu veut faire de Mercier un arrondissement «zéro déchets», sous un règne libéral, et travailler à l’implantation d’une superclinique.

À la Coalition avenir Québec (CAQ), c’est la courtière en assurances Johanne Gagné qui tentera de briguer un premier mandat en politique. Elle se décrit comme une candidate «au parcours atypique, plus proche de la population». Mme Gagné compte s’attaquer à l’éducation et à la gestion des aînés. «Sur le Plateau, surtout au niveau de la rénovation des infrastructures de santé et des écoles, ça urge», plaide-t-elle.

La caquiste souhaite de plus déposer un plan de décongestion à Montréal. Un plan, selon elle, qui mérite d’être regardé de près, «car il est réalisable et demande un réinvestissement envisageable avec des mesures concrètes», notamment par le prolongement de la ligne bleue pour relier l’est de Mont­réal à Pointe-aux-Trembles.

Résultats, élections générales 2014

  • Amir Khadir (QS) : 46,19 % des voix
  • Richard Sagala (PLQ) : 23,02 % des voix
  • Sylvie Legault (PQ) :  20,50 % des voix
  • Alain Clavet (CAQ) : 8,38 % des voix
  • Martin Servant (Option nationale) : 0,80 % des voix
  • Hate’s Deslandes (Bloc Pot) : 0,66 % des voix
  • Roger Hughes (Indépendant) : 0,45 % des voix

Candidats 2018

  • Ruba Ghazal (QS)
  • Gabrielle Collu (PLQ)
  • Michelle Blanc (PQ)
  • Johanne Gagné (CAQ)
  • Conrad W. Thompson (NPD-Québec)
  • Stéphanie Rochemont (Parti vert du Québec)
  • Serge Lachapelle (Parti marxiste-léniniste du Québec)

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!