Graham Hughes / La Presse Canadienne Michael Applebaum

Michael Applebaum est devenu lundi matin le 42e maire de la Ville de Montréal. «Il y a beaucoup de travail sur la planche pour rétablir le pont avec la population», a affirmé celui qui a prêté serment devant un parterre composé d’élus, de fonctionnaires et de citoyens. Il a promis d’écouter les Montréalais «plutôt que de les tromper» et «de récupérer ce qu’on [leur] a volé».

Le nouveau maire compte annoncer ce jeudi la composition du comité exécutif. Dès sa première réunion, il veut présenter son plan des 100 premiers jours du renouveau de Montréal. Celui-ci comprend entre autres l’adoption du budget de la Ville. Comme promis, l’augmentation de la taxe dédiée à l’eau sera annulée, ce qui fait que le fardeau fiscal des contribuables sera majoré de 2,2%, et non de 3,3%.

Le comité exécutif devra aussi trouver des sous dans le budget de la Ville pour atténuer l’augmentation des tarifs de la Société de transport de Montréal, en plus de poursuivre la réforme du financement des arrondissements.

Avec l’aide du gouvernement du Québec, le maire Applebaum veut mettre sur pied un comité conseil chargé de trouver des solutions pour contrer la corruption et la collusion à la Ville de Montréal. Un membre de chaque formation politique et un élu indépendant devraient siéger sur ce comité, d’après le nouveau maire.

Il demandera aussi au gouvernement de Pauline Marois de réviser sa loi 1 qui prévoit présentement que toutes les entreprises voulant des contrats publics devront obtenir un certificat de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le nouveau maire aimerait que l’AMF juge en priorité la probité des cent entreprises ayant obtenu le plus de contrats de la Ville de Montréal au cours des deux dernières années.

«Nous devons rester vigilants. Nous devons tout faire pour que les profiteurs et les magouilleurs rencontrent le plus d’obstacles possibles pour qu’ils n’arrivent pas à leur fin», a déclaré Michael Applebaum. Il compte rendre public – à moins d’un avis juridique contraire – le rapport sur les circonstances entourant le camouflage du rapport sur les augmentations des coûts de construction datant de 2004.

Les deux partis d’opposition ont offert leur pleine collaboration

Pas de futur maire sur le comité exécutif
Les membres du comité exécutif devront s’engager à ne pas se présenter à la mairie de Montréal aux élections municipales de 2013.

Cette décision du maire Michael Applebaum fait en sorte que les deux chefs des partis d’opposition, Louise Harel et Richard Bergeron, seront exclus de ce comité.

Le nouveau maire offrira un siège au chef d’Union Montréal, Richard Deschamps, s’il ne sera pas candidat à la mairie l’an prochain. Il doit le rencontrer rapidement pour discuter de ses propositions. M. Deschamps a indiqué lundi qu’il demanderait cinq des dix sièges au comité exécutif, dont la présidence. Il aimerait aussi obtenir la présidence et la vice-présidence de quatre commissions ainsi que trois sièges au conseil d’administration de la Société de transport de Montréal.

Or, c’est Laurent Blanchard, un élu de Vision Montréal de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, qui sera président exécutif, a confié Mme Harel. «Il a de l’expérience dans l’examen de l’octroi des contrats qu’il pourra certainement mettre à profit», a-t-elle dit. M. Blanchard devra toutefois d’affranchir de tout lien politique pendant quelques mois.

Vision Montréal devraient obtenir trois sièges et Projet Montréal deux.

M. Applebaum a indiqué lundi qu’il n’avait pas encore décidé qui siégerait au comité exécutif. Il dévoilera ses choix jeudi prochain.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!