Yves Provencher/Métro Chantal Rouleau, en compagnie de Régis Labeaume

L’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles veut concrétiser l’aménagement d’une plage sur le site de l’ancienne marina Beaudoin d’ici 2014.

«Cette plage deviendra un nouvel accès au fleuve qui profitera à tous nos citoyens», a déclaré la mairesse de l’arrondissement Chantal Rouleau, jeudi, lors de la présentation du plan bleu-vert qui vise notamment un meilleur accès aux berges. Mme Rouleau faisait partie du groupe de citoyens et d’élus qui avaient plongé dans les eaux du Vieux-Port l’an dernier pour demander le retour de zones de baignades dans le Fleuve.

Le terrain de 18 hectares appartenant désormais à la ville, et situé sur la pointe sud de l’île de Montréal, avait récemment été protégé pour éviter toute construction. L’arrondissement organisera prochainement un atelier de design pour imaginer à quoi pourrait ressembler le site.

Parmi les autres 27 mesures contenues dans le plan dévoilé jeudi, signalons la création de promenades et de percées visuelles pour permettre un accès au fleuve au bout de plusieurs rues se terminant actuellement en cul-de-sac. Cette dernière idée n’est d’ailleurs pas du goût des citoyens riverains qui craignent de voir la quiétude de leur rue chamboulée.

Si Maurice Vanier l’ancien maire de Pointe-aux-Trembles de 1978 à 1986, se félicite de l’instauration d’un tel plan qui conscientiserait les citoyens à l’importance du Fleuve, il se pose plusieurs questions quant à la faisabilité de la plage. «On prend pour acquis qu’on peut la faire, mais on ne dit pas à quel prix et comment», indique M. Vanier. «Lors des jours de pluie et les quelques jours suivants, la qualité de l’eau est mauvaise à cause des coliformes fécaux», note t-il.

Compte tenu des mauvais raccordements qui subsistent, des sédiments contaminés au fond du fleuve, du manque de bassins de rétention et des retards pris dans l’ozonation des eaux usées, la réalisation d’un tel projet reste hypothétique, selon lui. «Sans parler du fait que le niveau du fleuve s’assèche de plus en plus l’été avec les changements climatiques, ce qui pourrait nuire à la future plage», ajoute t-il.

L’arrondissement doit mener des études de caractérisation du site en même temps que le concours de design.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!