Métro

L’arrosage du jardin ne sera bientôt plus autorisé qu’un soir sur deux sur tout le territoire de l’île de Montréal.

Avis à ceux qui arrosent leur bout de trottoir, vous êtes dans la mire des autorités municipales. C’est ce qui ressort notamment d’un nouveau règlement sur l’usage de l’eau potable qui sera adopté d’ici la fin juin. Il s’agit en fait d’une harmonisation de règlements existants déjà dans certains arrondissement, mais la Ville ne garde que ceux qui sont les plus draconiens.

«J’invite les Montréalais à prendre connaissance des changements proposés et à modifier leurs habitudes de consommation d’eau pour faire de Montréal une ville responsable en matière de gestion durable de l’eau», a déclaré le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Laurent Blanchard.

Parmi les changements majeurs, l’arrosage ne sera plus autorisé, qu’un soir sur deux pendant trois heures, et s’il ne pleut pas. Les nouveaux bassins d’eau paysagers ou fontaines qui ne seront pas munis d’une boucle de recirculation seront interdits. Ce type de règlement qui existait déjà dans certains arrondissements nouvellement fusionnés devient donc la norme.

Les systèmes de climatisation des institutions, commerces et industries devront eux aussi bientôt disposer d’un système de recirculation. Les lave-autos, les systèmes d’urinoirs et de réfrigération sont également dans la ligne de mire et devront se conformer à la nouvelle réglementation d’ici trois à cinq ans.

«Ces modifications règlementaires permettront de satisfaire les besoins en eau (consommation et sécurité incendie) sans devoir accroître la capacité de production des usines», conclut la Ville.

Le Conseil régional de l’environnement de Montréal a salué la nouvelle. «Ces nouveaux outils contribueront à diminuer la surconsommation d’eau potable et à conscientiser citoyens et organisations à prendre davantage soin de cette ressource», a déclaré sa directrice générale Coralie Deny. Les différentes inittiartives de la Ville, dont le remplacement de plusieurs canalisations, ont déjà permis de faire baisser la quantité d’eau potable produite de 13%.

Malgré tout, les Montréalais figurent toujours parmi les plus gros consommateurs d’eau de la planète, notamment à cause des fuites dans le réseau.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!