Après une série de complications, l’édifice à vocation culturelle a fina­lement ouvert ses portes lundi.

Un chantier paralysé, du financement qui se fait attendre, un propriétaire qui refuse de se faire expulser, des architectes renvoyés à leur table à dessin… Bref, c’est avec soulagement que la Société de développement Angus (SDA) a enfin pu inaugurer hier l’édifice du 2-22 Sainte-Catherine Est. «Ce fut une construction pleine de péripéties, a reconnu Philippe Lamarre, directeur de projet. Mais le résultat est là.» De la conception à la réalisation, il s’est passé près de sept ans.

«L’erreur stratégique qu’on a faite à la SDA, c’est d’avoir voulu tout lancer en même temps, le projet du Quadrilatère et le 2-22. On aurait dû mettre l’accent sur le 2-22», a reconnu Christian Yaccarini, président de la SDA.

La SDA a fait l’acquisition de l’ensemble des bâtiments situés au nord du Monument-National et au sud de la rue Sainte-Catherine. Seule exception, le Café Cléopâtre, qui a refusé de vendre et a contesté en cour le droit de la Ville de l’exproprier.

Lasse de cette bataille juridique, la SDA a abandonné, en mars 2011, l’idée d’inclure l’édifice dans son projet du quadrilatère Saint-Laurent. «Le débat là-dessus est terminé», a confirmé M. Yaccarini.

Maintenant que le 2-22 est inauguré, la SDA compte se concentrer sur le quadrilatère. D’ici juillet, les façades des immeubles seront démantelées en vue d’être intégrées dans les prochaines constructions. La SDA espère achever les travaux d’ici 2015. M. Yaccarini n’a toutefois pas souhaité révéler les détails du type de projet qui sera réalisé, puisque des discussions sont encore en cours.

Un projet culturel

Le 2-22 a bénéficié d’un budget de 20 M$, dont 5 M$ investis par la Ville de Montréal. La condition liée à cette subvention est que 75 % du bâtiment devait être vendu à des organismes culturels.

«Le projet était de faire un édifice à vocation culturelle, indique M. Yaccarini. Pas parce qu’on est intégré dans le Quartier des spectacles, mais tout simplement parce que le boulevard Saint-Laurent a toujours été un lieu d’effervescence culturelle.»

La station de radio CIBL, la galerie et centre de diffusion Vox, ainsi que le centre d’information culturel La Vitrine comptent parmi les nouveaux propriétaires, notamment.

La SDA est aussi en pourparlers avec un acheteur en vue de l’ouverture d’un bar avec terrasse extérieure au 5e étage. Au rez-de-chaussée se trouve le restaurant St-Cyr, dont le nom est inspiré de Lili St-Cyr, une célèbre effeuilleuse du Red Light montréalais des années 1940.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!