La rue Saint-Catherine sera de nouveau piétonne dès le 14 mai. Pour cette cinquième saison, le parcours a été réduit. Désormais, la circulation automobile ne sera interdite qu’entre les rues Saint-Hubert et Papineau. L’arrondissement de Ville-Marie entend ainsi encadrer le désordre causé par la forte présence d’itinérants et de vendeurs de drogue aux alentours du parc Émilie-Gamelin.

Cette amputation de la partie entre Berri et Saint-Hubert avait fait l’objet de débats il y a quelques semaines. Elle devait à l’origine exclure la portion entre Berri et Amherst. Un compromis a depuis été trouvé.

«Il n’a jamais été question de remettre en cause la piétonnisation, a affirmé Alain Dufort, directeur général de l’arrondissement. Toutefois, il est essentiel de tenir compte des préoccupations relatives à la sécurité.»

L’artère principale du Village sera laissée aux terrasses et aux promeneurs jusqu’au 7 septembre. D’ici deux à trois ans, l’arrondissement a l’intention de prolonger cette piétonnisation jusqu’au quartier des spectacles.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus