La société israélo-canadienne El-Ad s’apprêterait à vendre les deux tours de 980 logements du Village olympique dont elle est propriétaire depuis 8 ans.

Si les propriétaires ne confirment pas l’information, la société Cogir, gestionnaire des lieux, admet que ce projet existe. «Pour le moment, le projet est au stage embryonnaire, reconnaît Jean-Patrice Nadeau, conseiller juridique de Cogir. Il y a des pourparlers, mais rien n’est définitif.»

L’organisme patrimonial Héritage Montréal se dit préoccupé par cette nouvelle. «Le processus de réflexion actuel à propos du parc olympique est bénéfique, affirme Nathalie Kaiser, responsable des communications à Héritage Montréal. Les pyramides  doivent être vus comme un ensemble indivisible.»

El-Ad assure tout de même continuer son programme immobilier Cité-Nature, à proximité des pyramides.

Aussi dans Montréal:

blog comments powered by Disqus