Yves Provencher/Métro Dr. Richard Massé et Danielle McCann, pdg de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

L’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal est prête pour un été chaud. Elle a dévoilé mardi son «plan canicule» 2012.

«Le réseau de la santé est prêt à toute éventualité», promet Danielle McCann, nouvelle pdg de l’Agence de Montréal.

Cette année, l’Agence voudrait inciter les citoyens à prendre soin de leurs proches. «Il faut avoir le réflexe de téléphoner à notre entourage pour voir si ça va bien, souligne le Dr Richard Massé, directeur de santé publique à l’Agence de Montréal. Il faut leur offrir de les amener dans des endroits frais comme le cinéma, les restaurants. Ça peut paraître banal, mais ça fait toute la différence.»

Environnement Canada détermine qu’un épisode de chaleur accablante se produit lorsque le thermomètre atteint 30 oC et que l’indice humidex indique 40 oC. Pour un épisode de chaleur extrême, il faut au moins 3 jours consécutifs à 33 oC ou 2 nuits consécutives à 25 oC. Ces indices sont adaptés à la réalité montréalaise.

Les conséquences des épisodes de chaleur se font particulièrement sentir chez les personnes de 65 ans et plus qui vivent dans des milieux non climatisés. Les personnes qui éprouvent des problèmes de santé mentale, les enfants de 4 ans et moins, les toxicomanes, les alcooliques et les malades chroniques sont aussi plus vulnérables.

On retrouve, parmi les mesures d’intervention du Plan régional de prévention et de protection en cas de chaleur accablante ou extrême, la prise en charge et la surveillance plus systématique des clientèles identifiées à risque. Il y a aussi l’ouverture de haltes climatisées dans les CSSS et la distribution d’eau pour les itinérants.

Mesures à prendre
En cas de chaleur intense, on recommande de:

  • s’installer dans une zone fraîche de 2 à 3 heures par jour
  • boire beaucoup de liquide, même si la soif ne se fait pas sentir
  • réduire ses activités physiques

Défis de la nouvelle PDG à l’Agence de Montréal
Danielle McCann est la nouvelle PDG de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. En poste depuis un peu plus d’un mois, elle succède à David Levine. Elle se donne déjà trois objectifs.

  1. Mener à maturité la réforme du réseau de la santé et des services sociaux de 2004  et faire en sorte que les établissements de santé montréalais travaillent en communauté.
  2. Poursuivre l’adaptation des services, renforcer ceux de première ligne et intensifier les services à domicile.
  3. Développer le rôle de Montréal comme pôle d’excellence en santé et services sociaux. Cet objectif vise notamment la création de services qui attirent les citoyens dans les établissements de proximité.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus