Le maire de Montréal a annoncé jeudi matin le déploiement d’une zone de réseau Wi-Fi dans le Vieux-Montreal et au Palais des congrès.

«Le déploiement graduel du réseau sans-fil gratuit MtlWiFi s’inscrit dans le cadre du plan d’action Montréal, ville intelligente et numérique. Cette initiative contribuera à bonifier l’expérience urbaine des citoyens, à dynamiser le tourisme d’agrément, à bonifier l’offre de services aux touristes d’affaires durant leur passage dans la métropole et à accélérer le développement économique de Montréal», a déclaré Denis Coderre.

La première phase de déploiement de 24 antennes relais permet depuis jeudi de couvrir une partie du secteur. Elle est notamment l’oeuvre des techniciens derrière le projet Montréal en histoires, dont l’application mobile à saveur historique sera téléchargeable gratuitement dans quelques jours, selon le pilote du projet, Martin Laviolette.

Ce parcours historique comprend une soixantaine d’arrêts où, grâce à une tablette ou à un téléphone mobile, le visiteur peut écouter une cinquantaine de capsules narratives en quatre langues, dont le mandarin. L’application comprend aussi une douzaine de brèches temporelles qui permettront de revivre des événements du quotidien depuis l’arrivée des premiers colons jusqu’au déploiement du tramway, grâce à un montage d’archives présenté en réalité augmentée.

Le déploiement du réseau Wi-Fi se poursuivra en juillet et permettra d’ici quelques mois de couvrir tout un quadrilatère compris entre les rues de la Montagne, McGill, Hôtel-de-Ville, Sainte-Catherine et de la Commune, grâce à une centaine d’antennes et d’un réseau de fibre optique qui connectera à terme les feux de circulation et les lampadaires à un centre de contrôle, a indiqué l’élu responsable de la ville intelligente, Harout Chitilian.

Carte

«Avoir un tel réseau Wi-Fi est une bonne nouvelle, car ça devient presque un service public», soutient Claire Bourget, directrice de la recherche marketing au CEFRIO (Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations). «Il faudra s’assurer que le réseau soit fiable, qu’il ne soit pas limités à certains sites et qu’il soit sécuritaire», souligne-t-elle.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!