Archives TC Média L'urgence de Santa Cabrini

Trois hôpitaux de Montréal font partie de la vingtaine d’établissements très performants dont le réseau de la santé devrait s’inspirer pour gérer ses urgences, selon le commissaire à la santé et au bien-être, Robert Salois, qui a publié jeudi un rapport sur la situation des urgences au Québec.

Il s’agit de l’Hôpital général juif (HGJ), en tête, de l’hôpital St-Mary’s et de l’hôpital Santa Cabrini.

«Les résultats sont spectaculaires. En une heure, vous êtes assis dans la salle en train de voir le médecin. Vous pouvez consulter un spécialiste en une heure et demi, deux heures», a commenté M. Salois.

Ces hôpitaux ont tous la même recette: l’amélioration de la performance de l’urgence est une priorité, le leadership du médecin-chef et du gestionnaire est fort, les médecins et les infirmières collaborent de façon excellente et la performance et qualité de l’urgence est mesurée, note le commissaire.

L’HGJ a l’urgence la plus achalandée du Québec, avec 80 000 visites par année. Malgré tout, le délai moyen de prise en charge médicale est de deux heures. Parmi les clés de son succès, l’urgence accorde une grande importance à l’interdisciplinarité. «Le duo médecin-infirmière fonctionne parfaitement et on table beaucoup sur le personnel administratif pour réaliser toutes les tâches qui peuvent décharger le personnel soignant, peut-on lire dans le rapport du commissaire. Le personnel administratif se charge également de l’entrée de toutes les données permettant d’évaluer en continu la performance de l’urgence.»

M. Salois espère que les gestionnaires de tous les établissements de santé travailleront dès aujourd’hui à améliorer leurs urgences en s’inspirant de ces modèles. «C’est facile de le faire», a-t-il jugé.

Le commissaire n’a pas pu évaluer si la création des supercliniques, une solution préconisée par le ministre Gaétan Barrette, pourrait désengorger les urgences. Il recommande toutefois d’étendre les heures d’ouverture des groupes de médecine familiale les soirs et la fin de semaine.

Le rapport complet ici.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!