Archives Métro

Le caporal Simon Cadieux des Forces armées canadiennes (FAC) a été accusé d’agression sexuelle, a fait savoir le gouvernement lundi, par voie de communiqué.

Les faits reprochés sont survenus lors d’un exercice en Jamaïque, en novembre 2015. La victime est aussi membre des Forces armées canadiennes, précise-t-on.

Le caporal Cadieux, qui est membre de l’Unité interarmées de soutien du personnel à Petawawa, a été accusé par le Service national des enquêtes des Forces canadiennes (SNEFC) d’agression sexuelle, de comportement déshonorant et d’ivresse.

«Ces accusations reflètent notre engagement continu à l’appui des efforts dans l’ensemble de l’organisation en vue d’assurer un milieu de travail respectueux, sain et professionnel pour tous les membres», a mentionné le Lieutenant-colonel Francis Bolduc, commandant du SNEFC.

Il y a un an, le Chef d’état-major de la défense, Jonathan Vance, lançait l’opération HONOUR, qui vise à mettre fin à une culture de dissimulation des inconduites sexuelles dans l’armée.

Cette opération a été mise sur pied dans la foulée d’un rapport accablant de l’ancienne juge de la Cour Suprême, Marie Deschamps. «Il existe une culture sous-jacente de la sexualisation au sein des FAC. Cette culture est hostile aux femmes et aux LGTBQ et propice aux incidents graves que sont le harcèlement sexuel et l’agression sexuelle», mentionnait entre autres le rapport.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!