TORONTO — Les causes de la mort des trois victimes dans une attaque à l’arbalète survenue à Toronto la semaine dernière ont été rendues publiques, lundi, par la police locale.

Deux hommes et une femme avaient été retrouvés morts dans l’entrée et le garage d’une maison d’un quartier résidentiel de l’est de Toronto, jeudi. Le sergent détective Mike Carbone a indiqué, lundi, que la femme est décédée par strangulation, l’un des hommes, en recevant un carreau d’arbalète au cou, et l’autre, d’une pointe de flèche également au cou.

Un témoin a aussi été traité à l’hôpital à la suite du triple meurtre de jeudi, mais aucune accusation n’a été déposée concernant cette autre personne, a précisé M. Carbone.

Un homme de 35 ans de Toronto, Brett Ryan, fait face à trois chefs d’accusation de meurtre prémédité et devrait comparaître en cour vendredi.

Le sergent détective a d’ailleurs invité, lundi, quiconque ayant été en contact avec l’accusé entre 7h30 et 11h30, à contacter la police de Toronto.

Le lien entre Brett Ryan et ses victimes n’a pas été divulgué. L’identité de ces dernières est visée par une ordonnance de non-publication.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!