Archives Métro Algo Centre Mall.

ELLIOT LAKE, Ont. — L’ingénieur déchu Robert Wood, le dernier à avoir inspecté le Centre commercial Algo d’Elliot Lake, en Ontario, avant son effondrement en 2012, doit subir son procès criminel à compter de ce mardi.

Robert Wood avait conclu lors de son inspection que l’édifice était en bon état. Peu après, l’effondrement du toit a coûté la vie à Lucie Aylwin, 37 ans, et Doloris Perizzolo, 74 ans.

L’ancien ingénieur fait face à deux chefs d’accusation de négligence criminelle ayant causé la mort et à un chef de négligence criminelle ayant causé des lésions corporelles. Il est la seule personne à faire l’objet d’accusations criminelles à propos de ce drame qui a aussi fait une vingtaine de blessés.

En 2013, une enquête publique présidée par le juge Paul Bélanger a eu lieu à propos de l’effrondrement du Centre Algo. Dans son rapport, le juge avait critiqué la négligence des divers propriétaires de l’édifice et de certains ingénieurs et inspecteurs.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!