REGINA — L’ancien ministre responsable de la société de l’assurance automobile de la Saskatchewan a plaidé coupable, mercredi, à une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.

Don McMorris, du Parti de la Saskatchewan, avait été interpellé en août dernier par la police dans une zone de construction.

Député de la circonscription d’Indian-Head-Milestone depuis 1999, il était aussi jusqu’à tout récemment vice-premier ministre et ministre responsable de la régie des alcools et des jeux ainsi que de la société d’investissements gouvernementaux.

M. McMorris avait quitté le cabinet de Brad Wall et le caucus du Parti de la Saskatchewan en août, après le dépôt des accusations. Il avait d’emblée admis qu’il n’aurait pas dû se trouver au volant d’une voiture après avoir bu, et il avait assumé l’entière responsabilité de ses actes. Le premier ministre Wall s’était dit alors déçu du comportement de M. McMorris.

À titre de ministre responsable de la société d’assurance automobile, M. McMorris avait souvent rappelé les dangers de l’alcool au volant, en faisant la promotion des mesures mises en place par son gouvernement pour enrayer ce fléau.

La société d’assurance automobile de Saskatchewan avait lancé en mai une campagne contre l’alcool au volant dans laquelle on rappelait qu’en 2014, plus de 1100 collisions attribuées à l’alcool ou aux drogues avaient fait 61 morts et 541 blessés dans la province.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!