FREDERICTON — Neuf soldats canadiens ont été blessés dans un accident de la route, mercredi matin, lors d’un entraînement à la base militaire de Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

Cinq soldats ont subi des blessures mineures et ont été soignés sur place, mais quatre autres ont dû être conduits à l’hôpital de Fredericton pour des blessures plus sérieuses. Tous ces blessés avaient obtenu leur congé de l’hôpital en fin d’après-midi.

La capitaine Evelyn Lemire, porte-parole de la Base de soutien de la 5e Division du Canada, à Gagetown, a indiqué que tous les soldats blessés sont membres du 2e Bataillon du Royal Canadian Regiment.

Mme Lemire a indiqué qu’elle ne pouvait fournir d’information médicale ou personnelle sur les victimes de l’accident.

Selon la capitaine Lemire, les soldats participaient à un exercice de routine, vers 10 h 30 mercredi, lorsque leur véhicule blindé léger «LAV 6.0» a heurté un remblai, dans cette vaste base militaire ouverte en 1958. Le secteur réservé aux entraînements de la 5e Division couvre une superficie de 1100 kilomètres carrés.

L’ancien militaire Lee Windsor explique qu’à cause de leur blindage, les LAV 6.0 offrent une importante résistance lors d’un impact avec un obstacle sur la route; les occupants du véhicule blindé léger sont alors violemment projetés vers l’avant.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!