WAINWRIGHT, Alb. — Un officier des Forces armées canadiennes en Alberta fait face à 22 accusations criminelles, notamment d’agression sexuelle avec une arme à feu.

Le capitaine Malcolm Grace, âgé de 45 ans, doit comparaître en Cour provinciale de l’Alberta à Wainwright, jeudi, pour une enquête préliminaire.

Il fait également face à des accusations de voies de fait, de séquestration, de menaces, d’avoir vaincu la résistance d’une personne et d’avoir pointé une arme à feu, entre autres.

L’identité de la personne qui a porté plainte contre lui est protégée par une ordonnance de non-publication.

Le capitaine Grace, qui est membre du régiment Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, travaille au Centre canadien d’entraînement aux manoeuvres près de Wainwright.

Un porte-parole militaire a indiqué qu’après sa mise en accusation, le militaire avait été réaffecté dans une base à Edmonton.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus