Le gouvernement fédéral a confirmé qu’un Canadien figure parmi les trois personnes prises en otage en Libye depuis le début de la semaine dernière.

Dans un communiqué publié dimanche, un porte-parole d’Affaires mondiales Canada, Michael O’Shaughnessy, a déclaré que le gouvernement canadien tente toujours d’obtenir de plus amples informations à ce sujet par l’entremise de tous les canaux appropriés.

Il a ajouté que le gouvernement ne donnera pas plus de commentaires à ce sujet. Il ne divulguera pas non plus aucun renseignement qui pourrait compromettre les efforts visant à libérer les otages ou qui pourrait mettre en danger la vie de Canadiens.

Plus tôt cette semaine, un dirigeant libyen avait indiqué que les autorités enquêtaient sur l’enlèvement de trois travailleurs étrangers près de la frontière du pays avec l’Algérie.

Hassan Osman Eissa, du conseil municipal de Ghat, a déclaré à l’Associated Press, jeudi, que les ravisseurs ne faisaient pas partie d’al-Qaïda mais qu’ils étaient plutôt des hors-la-loi locaux.

Les trois personnes en question — deux Italiens et un Canadien — ont été enlevées par des individus armés lundi alors qu’ils travaillaient sur une autoroute reliant les villes de Ghat et Ubari dans le sud-ouest de la Libye.

M. Eissa a dit qu’une équipe de cinq enquêteurs italiens sont arrivés dans la ville.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!