WWF-Canada/Collaboration spéciale Des caribous

Le nombre de caribous dans l’Arctique canadien diminue de manière rapide et inquiétante, affirme un rapport de la section canadienne du Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) publié jeudi.

L’étude indique que «les caribous toundriques sont deux fois moins nombreux qu’avant», faisant ainsi de cette espèce une des plus vulnérables au pays, notamment en raison des changements climatiques et du développement industriel dans le nord du Canada. «Ces menaces surviennent au moment où les troupeaux atteignent leur niveau le plus faible et ne montrent aucun signe de rétablissement», a écrit la WWF dans un communiqué.

Les troupeaux de Bathurst (dans l’ouest du Nunavut) et de la terre de Baffin seraient les plus menacés selon rapport, ayant subi respectivement des baisses de 95% et de 98% de leur population dans les 25 dernières années.

Afin d’améliorer la situation, la WWF demande un moratoire sur le développement minier dans les zones de reproduction du caribou, une industrie qui est identifiée comme une menace pour l’espèce par le gouvernement canadien.

Selon la Loi sur les espèces en péril du Canada, plusieurs populations de caribous du Canada sont menacées ou en voie de disparition, notamment celle de la Gaspésie.

«Non seulement la perte du caribou se ferait au détriment des écosystèmes arctiques, mais ce serait aussi une énorme perte pour notre patrimoine national et pour les communautés autochtones, pour lesquelles le caribou joue un rôle important au sein de leurs traditions et moyens d’existence», a déclaré le président et chef de la direction au WWF-Canada, David Miller, par voie de communiqué.

 

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus