OTTAWA — Un groupe de puissants entrepreneurs chinois en visite au pays veut demander à Justin Trudeau de resserrer encore plus les liens d’affaires entre le Canada et la Chine.

Plusieurs membres du China Entrepreneur Club — souvent qualifié de club de milliardaires — rencontreront, mardi soir, le premier ministre canadien pour la deuxième fois en moins de deux mois.

Le président du club, Ma Weihua, a affirmé à La Presse canadienne que son groupe et lui-même presseront Justin Trudeau d’assouplir des règles qu’ils jugent excessivement rigides. Celles-ci freinent les investissements chinois, estiment les milliardaires.

Les hommes d’affaires chinois entendent aussi manifester leurs inquiétudes quant à la nouvelle taxe immobilière que le gouvernement de la Colombie-Britannique impose aux investisseurs étrangers, a ajouté M. Wa.

Le China Entrepreneur Club est composé de 50 puissantes firmes chinoises qui cumulent 585 milliards $ en revenus annuels. Sa visite de huit jours vise à tisser des liens d’affaires plus étroits entre le Canada et la deuxième puissance économique au monde.

Justin Trudeau s’est jusqu’ici montré plus ouvert que son prédécesseur, Stephen Harper, à faire des affaires avec la Chine. Il s’est même engagé à lancer des discussions sur un éventuel accord de libre-échange.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!