OTTAWA — Un groupe de puissants entrepreneurs chinois en visite au pays veut demander à Justin Trudeau de resserrer encore plus les liens d’affaires entre le Canada et la Chine.

Plusieurs membres du China Entrepreneur Club — souvent qualifié de club de milliardaires — rencontreront, mardi soir, le premier ministre canadien pour la deuxième fois en moins de deux mois.

Le président du club, Ma Weihua, a affirmé à La Presse canadienne que son groupe et lui-même presseront Justin Trudeau d’assouplir des règles qu’ils jugent excessivement rigides. Celles-ci freinent les investissements chinois, estiment les milliardaires.

Les hommes d’affaires chinois entendent aussi manifester leurs inquiétudes quant à la nouvelle taxe immobilière que le gouvernement de la Colombie-Britannique impose aux investisseurs étrangers, a ajouté M. Wa.

Le China Entrepreneur Club est composé de 50 puissantes firmes chinoises qui cumulent 585 milliards $ en revenus annuels. Sa visite de huit jours vise à tisser des liens d’affaires plus étroits entre le Canada et la deuxième puissance économique au monde.

Justin Trudeau s’est jusqu’ici montré plus ouvert que son prédécesseur, Stephen Harper, à faire des affaires avec la Chine. Il s’est même engagé à lancer des discussions sur un éventuel accord de libre-échange.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus