Sept regroupements de jeunes ont pressé jeudi matin la ministre responsable de l’Enseignement supérieur Hélène David de mettre en place un encadrement permettant aux stagiaires en psychologie d’être rémunérés, affirmant que cette dernière a maintenant en main le rapport Granger qui s’est penché sur la question.

Les jeunes libéraux et péquistes étaient réunis à la même table pour l’occasion. «Il faut s’élever au-delà de l’étiquette partisane. On espère que la ministre va agir rapidement», a souligné Ariane Cayer, représentante du Comité national des jeunes du Parti québécois.

«Ce sont des travailleurs, alors ce n’est pas acceptable qu’ils continuent à subir cette anomalie, étant les seuls en Amérique du Nord à ne pas être payés pour leur internat», a pour sa part critiqué Nolywé Delannon, présidente de Force Jeunesse.

Rappelons que les doctorants en psychologie, qui pratiquent habituellement dans le réseau public en faisant environ 80% du travail d’un psychologue, selon leurs dires, terminent leur septième semaine de boycottage de stages et internat.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus