Archives | Jacques Boissinot/La Presse canadienne Les résidences sur le campus de l'Université Laval où se sont déroulés les agressions

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a confirmé avoir plusieurs suspects dans les allégations d’agressions sexuelles datant d’il y a presque une semaine.

«Nous avons plusieurs suspects dont les implications sont différentes pour chacun d’entre eux. Ces personnes ne sont pas de race blanche», a confirmé David Poitras, porte-parole du SPVQ. Le nombre de suspects n’a toutefois pas été dévoilé.

Le Poste de commandement installé temporairement mercredi à l’Université devant le pavillon Alphonse-Marie-Parent a été levé. Marie-Ève Painchaud, également porte-parole de la police ajoute ne pas avoir de détails à savoir si les suspects sont encore dans la région.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!