Josie Desmarais/Archives Métro

MONTRÉAL — Les Avocats et notaires de l’État québécois (LANEQ) sont officiellement entrés en grève générale illimitée lundi.

LANEQ a évoqué «l’absence de progression dans les négociations avec le gouvernement» pour expliquer le geste, qui a obtenu l’appui de 84 pour cent des membres de l’association.

La grève aura notamment pour effet de suspendre les travaux sur les projets de loi et de règlement, les avis juridiques et la représentation devant les tribunaux. Des rassemblements ont lieu lundi à Québec, à Montréal et dans plusieurs autres villes de la province.

Le principal point en litige est la demande du syndicat de modifier en profondeur le régime de négociation qui concerne ses membres. Il veut obtenir un mécanisme d’arbitrage qui lierait les parties — et non plus un processus de médiation. Cette demande «est simple et ne coûte pas un sou», a souligné le président de LANEQ, Jean Denis.

LANEQ rappelle également qu’un tel mode de négociation est actuellement en vigueur en Ontario, en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Nouvelle-Écosse, et que lors des dernières négociations, en 2011, après une grève générale illimitée, le gouvernement du Québec avait reconnu qu’il fallait réformer le régime de négociation des avocats et notaires de la fonction publique.

LANEQ regroupe plus de 1100 avocats et notaires répartis dans l’ensemble des ministères et organismes du gouvernement du Québec.

Par communiqué, le ministère québécois de la Justice a tenu à préciser que la grève ne concerne que les juristes de l’État et ne touche pas les juges, les procureurs de la Couronne et les employés de soutien du système juridique. Les activités judiciaires dans les palais de justice se déroulent donc comme prévu. Les citoyens qui sont convoqués dans une cause doivent se présenter au palais de justice selon les dates et les heures qui leur ont été communiquées.

Par ailleurs, les services administratifs du ministère de la Justice, y compris le Bureau des infractions et amendes ainsi que les différents registres, demeurent opérationnels.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus